Fermer la publicité

Squadrone Systems lève 3 M€ pour passer à l'industrialisation de son drone civil

Isère le 13 août 2015 - Laurent Marchandiau - Tech et Médias - article lu 735 fois

Squadrone Systems lève 3 M€ pour passer à l'industrialisation de son drone civil
Squadrone Systems - Le drone civil Hexo+ conçu par la startup grenobloise Squadrone Systems.

Un an après levé 1,3 M$ sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter, le fabricant de drones civils autonomes, Squadrone System, récidive. La start-up grenobloise vient de boucler son tour de table de 3 M€ auprès du Canadien Living Water Investment Corp prenant de ce fait une participation minoritaire au sein de la jeune société.

À peine un an après sa campagne de crowdfunding sur Kickstarter qui lui avait permis de récolter 1,3 M$, Squadrone Systems a bouclé en juin dernier, une nouvelle levée de fonds de 3 M€ réalisée auprès de l’investisseur canadien Living Water Corp. Ce dernier prend une participation minoritaire au sein de la jeune pousse. Cette opération permet également à l’accélérateur Start-up Maker de réaliser une plus value de 500 000 € (soit 2,5 fois le montant investi dans la startup), celui-ci ne conservant que 10 % des parts dans la société grenobloise.

Startup Maker était intervenu en tant que cofondateur de Squadrone Systems puis comme investisseur principal dans le cadre de son programme d’accompagnement à hauteur de 200 000 €. Avec cette levée de fonds, le fabricant grenoblois du drone suiveur Hexo+ envisage de lancer la production de son drone dont les premiers exemplaires seront livrés dès septembre tout en accélérant son développement commercial en particulier aux États-Unis.

Fondée en mars 2014, Squadrone Systems (15 salariés) développe un drone suiveur autonome (Hexo+), assemblée par la société du Creusot (Saône-et-Loire) BSE, capable de suivre une personne dans ses déplacements en particulier lors d’activités sportives. Équipé d’une caméra HD de type GoPro, l’engin permet de réaliser des mouvements de caméra professionnels (travelling par exemple), tout en ne nécessitant aucune connaissance en pilotage de drone. Entièrement automatisé, le paramétrage du drone s’effectue via une application mobile dédiée. L’été dernier, la start-up grenobloise avait largement dépassé ses objectifs en récoltant 1,3 M$ sur Kickstarter alors que son objectif initial de 50 000 $ a été atteint en l’espace de 37 minutes.

Par ailleurs, l’opération permettra à la pépite grenobloise de réaliser un certain nombre d’investissements en vue de développer de nouvelles innovations  portant sur la prise de vue aérienne professionnelle accessible à tous. Squadrone Systems vise clairement le marché international, celui représentant 90 % de ses perspectives de développement. La société travaille avec les États-Unis (50 %), l’Europe (25 % dont 7-8 % pour la France.) Si la start-up compte atteindre les 2500 exemplaires livrés à la fin de l’année à un prix s’échelonnant entre 1 350 $ (en pré-vente) à 1 500 $, Squadrone table sur les 50 000 exemplaires vendus d’ici 2016.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide