Fermer la publicité

Sport : la Région Auvergne-Rhône-Alpes vise une position de premier plan

Loire le 13 février 2017 - Daniel Brignon - Sports - article lu 154 fois

Sport : la Région Auvergne-Rhône-Alpes vise une position de premier plan
Daniel Brignon - Une politique en faveur à la fois de l'excellence et du sport pour tous

Un an après son accession à la tête de la Région, l'équipe de Laurent Wauquiez a dévoilé sa politique en matière de sport, portée par la vice-présidente ligérienne Marie-Camille Rey.

La Région a pris le temps de construire sa politique sportive, le temps qu’il faut pour rencontrer l’ensemble des partenaires et que les ligues régionales se réorganisent, confie Marie-Camille Rey, vice-présidente déléguée à la jeunesse, au sport et à la vie associative. Le sport n’est pas pour autant la moindre des priorités de l’exécutif régional, au contraire cette délégation a été fortement dopée. Le budget alloué au sport a été augmenté de 43 %, passant de 13,6 M€ en 2016 à 21 M€ pour 2017.

La nouvelle politique sportive qui se veut « ambitieuse » affiche cinq priorités.

D’abord redonner une impulsion à l’investissement dans la rénovation et la création d’équipements sportifs, sous forme d’aide à la rénovation des équipements d’intérêt régional et des équipements communaux utilisés par les lycéens et de contribution à la création d’équipements sportifs publics de proximité.

Dans l’objectif affiché de prendre le leadership des régions dans toutes les catégories, la Région affirme son soutien aux sportifs de haut niveau : soutien au team Auvergne-Rhône-Alpes qui accompagne 320 athlètes dans la préparation des JO d’hiver de 2018 ; soutien aux centres de formations, dans la Loire le centre de formation de l’ASSE et le pôle France de gymnastique féminine ; partenariat avec les clubs emblématiques (ASSE, OL…).

La Région qui veut être « le partenaire de référence du mouvement sportif » s’appuiera sur les ligues, réorganisées par fusion, mais n’oublie pas pour autant les clubs amateurs. Marie-Camille Rey annonce en leur faveur deux dispositifs nouveaux : un fonds d’investissement de 1,2 M€ à l’intention des clubs amateurs pour l’acquisition de petit matériel et un fonds pour l’acquisition d’équipements adaptés de 200 000 €.

Autre volet de la politique régionale, le soutien aux manifestions sportives d’intérêt national et international, mais aussi aux manifestations emblématiques d’un territoire, une par département, voire certaines manifestations d’intérêt régional.

Dernier volet de la politique sportive, la reprise en gestion de deux Creps (Centres de ressources, d'expertise et de performance sportives), transférés de l’État aux Régions, à Vallon-Pont d’Arc et Vichy.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide