Fermer la publicité

Sporaltec voit toujours plus loin

Loire le 15 juin 2015 - Emilie Massard - Économie - article lu 173 fois

Sporaltec voit toujours plus loin
DR - Les enjeux de la nouvelle mandature ont été présentés en assemblée générale

Le cluster rhônalpin des entreprises du sport a tenu son assemblée générale le vendredi 5 juin. A l'aube d'une nouvelle mandature, Sporaltec a fait le bilan de trois années passées et donné les orientations pour les trois à venir, en se positionnant comme un « accélérateur d'innovation » pour les entreprises.

« En 2012, nous avions choisi de positionner Sporaltec sur le thème de l’innovation, en sachant que les coopérations entre les entreprises sont difficiles sur ce sujet, rappelle Roland Pesty, président du cluster. C’était un pari, mais nous sentions les choses bouger (pôles de compétitivité, financement participatif, nouvelles technologies, etc.) et les entreprises reconsidérer leur gestion de l’innovation. Nous souhaitions alors nous positionner comme un catalyseur, en coopérant avec tous les acteurs du secteur. » Trois ans après, il semble que Sporaltec ait vu juste, puisque le nombre d’adhérents du cluster a pratiquement doublé pour atteindre aujourd’hui 85 membres, grâce notamment à l’offre de services créée par le cluster pour répondre aux besoins des entreprises.

2015, marque le début d’une nouvelle mandature pour Sporaltec, et l’annonce de nouvelles ambitions. Si le nouveau bureau n’est pas encore constitué, sauf surprise il ne devrait pas y avoir de grand changement, et l’équipe dirigeante devrait pouvoir continuer sur sa lancée. « Pour les trois années à venir, nous souhaiterions développer le volet européen, commence Roland Pesty. Nous sommes déjà identifiés par des acteurs européens mais nous souhaitons être encore plus présents. Nous allons également travailler sur le volet financement, car s’il existe aujourd’hui beaucoup de dispositifs pour les entreprises, nous pensons qu’il y a des choses à améliorer. De manière générale nous voulons participer activement à la dynamique qui est en train de se créer autour de l’économie du sport. Il faut savoir que c’est l’un des rares secteurs à avoir atteint une croissance de 3 % en France. »

Sporaltec souhaite accompagner les acteurs du secteur comme l’Outdoor Sport Valley (pôle des industries du sport outdoor dans les Alpes), améliorer le rayonnement du salon Inosport à Voiron ou encore accompagner le développement de l’Institut régional de médecine et d’ingénierie du sport (Irmis), avec lequel Sporaltec vient de s’installer dans les nouveaux locaux du Pôle Santé à Saint-Priest-en-Jarez. « En 2015, nous poursuivrons nos actions pour les entreprises, avec l’accompagnement sur des salons, des séminaires, des workshops, etc. On essaye de sortir des sentiers battus, comme avec l’organisation de la 4e édition du Raid Innovation, qui couple une épreuve sportive avec 24 heures pendant lesquelles des équipes pluridisciplinaires travaillent sur des projets soumis par des entreprises. »

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide