Fermer la publicité

Solidarité - Unicef : la preuve par 25

Loire le 23 octobre 2014 - La Rédaction - Agglomération stéphanoise - article lu 287 fois

La section ligérienne de l’Unicef sera largement associée à l’événement.

Elle va même anticiper en proposant le jeudi 30 novembre prochain à 20 h à l’hôtel de ville de Saint-Etienne une table ronde sur une problématique qui l’a occupée toute l‘année : le droit à l’identité. On estime à 230 millions le nombre d’enfants dans le monde n’ayant pas d’existence légale pour n’avoir pas à la naissance été enregistrés à l’état civil. Ce qui les place dans une situation d’extrême vulnérabilité. Laurent Dejoie, co-auteur du livre Les enfants fantômes viendra conduire le débat à Saint-Etienne.
Ce sera le principal rendez-vous à caractère de sensibilisation qui se poursuivra avec différentes démonstrations du 3 au 28 novembre : une exposition de portraits d’enfants à la mairie de Saint-Etienne, une présentation à l’espace international de la mairie de 25 modèles originaux de la poupée Frimousse, dessinés et réalisés par des stylistes et de la Loire. Cette poupée est proposée à « l’adoption », moyennant un don au bénéfice de la vaccination dans le monde. Autre exposition de portraits du réalisateur Gilles Porte sur 25 bâches accrochées sur la place Chavanelle à Saint-Etienne. Le comité Unicef 42 organise en outre une journée des enfants le 5 novembre, une journée des jeunes le 22 novembre place Jean-Jaurès à Saint-Etienne, regroupant le club Unicef d’un collège, les « jeunes ambassadeurs » de l’Unicef de cinq lycées et de l’université.
A noter à Roanne encore la tenue d’une exposition de portraits d’enfants au centre administratif du 12 novembre au 1er janvier, et une cérémonie avec le conseil municipal des enfants le 19 novembre.
Le nombre des bénévoles engagés à l’Unicef dans la Loire devrait, avec la jeunesse, atteindre le nombre de 100, estime sa présidente Bernadette Moulard.

D.B.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide