Fermer la publicité

Social - Elea doit se diversifier

Loire le 05 juin 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 221 fois

Familles rurales installée dans le Forez et le Roannais a rejoint les équipes de Vivre à domicile principalement positionnée à Saint-Chamond, consolidant son effectif de 350 salariés, au service de 2 000 personnes aidées.

Les sièges de Familles rurales à Chalain-le-Comtal et de Vivre à domicile à Saint-Chamond ont été mutualisés et regroupés à Saint-Etienne où Eléa compte se développer tout en renforçant sa présence à Roanne la plaine du Forez et Saint-Chamond.
L’aide à domicile, cœur de métier des deux associations a été marquée en 2013 par une baisse d’activité de 13 % et impactée par l’insuffisance du prix horaire d’intervention déterminé par le conseil général. Il est dans la Loire de 19,80 € quand le coût de revient horaire est de 21 € pour l’association, indique la présidente sortante Bernadette Boisonnat. Le déficit déjà apparent en 2012 s’est creusé en 2013, poursuit Bernadette Boisonnat, relevée à la présidence d’Elea, après 17 années de présidence, par Chantal Girodet. Cette dernière aura à accompagner la diversification indispensable des activités de l’association afin de maintenir son personnel et équilibrer ses ressources.
Vivre à domicile avait déjà entrepris cette diversification à Saint-Chamond avec son service de soins infirmiers à domicile, un service d’accompagnement, une micro-crèche, une offre de téléassistance. Le projet de la nouvelle présidente sera d’étendre ces nouveaux services à l’ensemble du territoire couvert, voire en offrir de nouveaux en fonction des besoins, dans le domaine du handicap particulièrement.

D.B.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide