Fermer la publicité

S.N.C : le coup de pouce aux chercheurs d'emploi

Loire le 24 juin 2015 - Louis Pralus - Roannais - article lu 233 fois

S.N.C : le coup de pouce aux chercheurs d'emploi

Solidarités nouvelles face au chômage (SNC) est une association de bénévoles qui aide bénévolement les chercheurs d'emploi. Un accompagnement sur mesure.

Créée à Paris il y a 30 ans à Paris par Jean-Baptiste de Foucauld, commissaire au plan, SNC compte aujourd'hui 136 groupes de 18 à 20 bénévoles chacun. Ceux-ci s'engagent  à donner un coup de pouce aux chercheurs d'emploi. Il n'y a pas d'a priori sur l'âge, le diplôme ou le métier du chercheur d'emploi. Présente à Roanne depuis 2007 à l'initiative de Robert Barriquand (ancien directeur général de la CCI) et quelques amis dont M. Tiberghien et M. Jean-Louis David, responsable et futur responsable du groupe roannais, l'association compte 16 membres : 7 hommes et 9 femmes. Ils ont eu des responsabilités dans l'entreprise, la banque, l'enseignement, le monde hospitalier, les ressources humaines, les professions libérales etc. De juin 2013 à juin 2014 ils ont accompagné 41 personnes dont la majorité avaient 30 à 50 ans.
M. Tiberghien et M. David précisent le rôle de SNC. « On prend le temps d'écouter et de comprendre où ils en sont. On fait connaissance dans un bistrot ou à la Maison de la paix et ensuite le chercheur est affecté à deux accompagnateurs dont l'un connait le métier du chercheur. » L'aide est concrète : rédaction d'un CV, préparation à un entretien, éclairage sur le métier envisagé, la formation à choisir etc. Il y a des gens fragiles, perturbés, qui ont besoin d'une grande écoute. Certains veulent changer de vie et de métier. C'est parfois irréaliste. On les aide à voir clair, à bien choisir et repartir d'un bon pied. Tout se fait dans la confidentialité. On ne demande que le prénom. Parfois les résultats sont rapides, d'autres fois au bout d'un an ou deux ans. On accompagne aussi longtemps que la personne le souhaite. Un exemple de succès immédiat : devant se présenter à un entretien d'embauche, une candidate était  paniquée ; après avoir préparé son entretien avec S.N.C elle a été retenue et embauchée.
L'association intervient aussi en faveur de l'emploi d'une autre façon. Elle propose à une association de l'économie sociale et solidaire un chercheur d'emploi accompagné par elle. Si le chercheur d'emploi est embauché l'association  reçoit chaque mois un chèque de S.N.C  équivalent à 110 % du SMIC .

Louis Pralus

SNC groupe de Roanne, tel. 07 86 24 58 57, courriel : groupe.roanne@snc.asso.fr



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide