Fermer la publicité

Semicon : le grand salon

Isère le 11 octobre 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 790 fois

Semicon : le grand salon
Inauguration du salon Semicon Europa pour la première fois en France, à Grenoble (D.R.)

Né en 1976 en Allemagne, le salon européen du semi-conducteur s’était toujours tenu outre-Rhin, en particulier à Dresde, jusqu’à ce qu’un accord vienne fixer l’alternance.

Désormais, il se tiendra tous les deux ans dans la capitale des Alpes.  Et l’on a constaté pour cette édition 2014, qui s’est tenue les 7, 8 et 9 octobre à Alpexpo, une augmentation de 40% du nombre d’exposants, venus du monde entier, soit 425 entreprises (dont une quarantaine de start-up européennes) prêtes à répondre aux demandes de leurs futurs clients potentiels parmi les 6000 visiteurs.  Parmi les secteurs chouchous cette année, les micros et nanotechnologies évidemment, mais aussi des secteurs à la croissance exponentielle : le numérique, ou les technologies médicales (med tech). L’Internet des objets a également fait l’objet de nombreuses discussions.  Autant de secteurs dans lesquels l’Europe trouve des opportunités de développement stratégique et économique. Car le marché des semi-conducteurs est bel et bien lancé : +7,9% en Europe en 2014, des ventes en hausse de 4,8% l’an dernier (soit 305,6 Md $), et des prévisions de ventes en hausse de 8% par an d’ici 2018 (contre +5% en moyenne depuis 2008).  L’an passé, les investissements en R&D augmentaient de 7%.  Les politiques publiques aussi se mobilisent. Outre le soutien français (Plan nano 2017, lancement du programme Easytech…) des soutiens institutionnels ont été mis en place au niveau européen, avec l’inscription des micros et nanotechnologies parmi les KET (Key Enabling Technologies), dont l’objectif est de générer 10Md€ d’investissement en recherche pour 100Md€ d’investissement pour la production.

Semicon, maxi-visibilité

Avec 22.000 emplois industriels en microélectronique, soit 1/3 des emplois français dans ce secteur, auxquels s’ajoutent 3000 emplois dans la recherche publique, le département de l’Isère est un acteur majeur du domaine. Grenoble Alpes Métropole, la communauté de communes de Bièvre-Est et la communauté de communes du Grésivaudan se sont rassemblées lors du salon sous l’intitulé « Grenoble territoires : Little Big Valley ». Une présence pour présenter dans un esprit de « bienvenue », les services du territoire.

C.T.-L.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide