Fermer la publicité

Séisme : des pompiers stéphanois au Népal

Loire le 29 avril 2015 - Denis Meynard - Société - article lu 308 fois

Séisme : des pompiers stéphanois au Népal
©Georges Rivoire - Les secouristes ont du faire preuve de patience.

9 pompiers de l'association PHF ont pris la direction du Népal dès lundi, suite au violent séisme qui a frappé le pays la semaine dernière. Le temps d'acheminement sur place de la première mission française a été beaucoup plus long que prévu.

L’association stéphanoise Pompiers Humanitaires Français (PHF) a envoyé lundi, au surlendemain du séisme au Népal, une mission humanitaire de neuf personnes dans ce pays situé au pied de la chaîne de l’Himalaya. L’équipe a pu embarquer à Paris à bord d’un avion d’Air France spécifiquement affrété par le gouvernement français pour venir au secours des survivants du tremblement de terre qui a fait plusieurs milliers de morts.
Parmi eux figurent des médecins urgentistes réanimateurs, des infirmiers et des pompiers spécialistes en sauvetage déblaiement. Malheureusement, pour des problèmes de formalités liées au survol du territoire indien, l’avion transportant une centaine de secouristes de différentes associations françaises n’était toujours pas arrivé à destination mercredi à la mi-journée.
« Il est immobilisé depuis plus de 24 heures sur le tarmac de l’aéroport d’Abou Dhabi (Emirats Arabes Unis) », confirmait alors le commandant Jérôme Giron, président de PHF. Une attente préjudiciable aux victimes certainement difficile à supporter pour la mission d’urgence stéphanoise dirigée par son collègue Arnaud Allibert, qui souhaiterait se mettre le plus rapidement possible à la disposition du poste de commandement des Nations Unies à Katmandou.
Plusieurs collectivités locales de Rhône-Alpes ont rapidement pris la décision d’une aide financière. Ainsi le conseil régional va débloquer une aide d'urgence, dont le montant pourra atteindre 80 000 €, afin de soutenir les organisations humanitaires rhônalpines qui se sont mobilisées pour intervenir dès la première heure. La Ville de Saint-Etienne a de son côté annoncé mardi qu’elle proposera qu’une subvention exceptionnelle de 10 000 € soit attribuée à PHF lors du conseil municipal du 11 mai.
Une aide qui arrive à point pour l’ONG stéphanoise en recherche de ressources financières, d’autant qu’elle envisage une seconde mission au Népal qui serait axée sur la potabilisation d’eau. L’opération de financement participatif terminée début avril ne lui a permis de récolter que 600 € sur les 8 000 € visés pour son programme d’attelles modulables en carton pour immobiliser les victimes d’accident de la route au Mali.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide