Fermer la publicité

Sécurité routière: des moyens renforcés en mai dans la Loire

Loire le 08 mai 2015 - Daniel Brignon - Société - article lu 87 fois

Sécurité routière: des moyens renforcés en mai dans la Loire
Daniel Brignon - L'état major mobilisé à la veille des départs de week-end

À la veille des grands week-ends du mois de mai, le préfet de la Loire, Fabien Sudry, venait réitérer lors d'un contrôle de vitesse de la gendarmerie au péage de Veauchette la détermination des services de l'Etat à maintenir une pression constante des forces de l‘ordre sur les routes, malgré un début d'année bien orienté en termes d'accidents et de tués dans la Loire.

Au 30 avril, on déplorait dans la Loire 6 tués sur la route, ils étaient deux fois plus nombreux à la même période de 2014, année qualifiée de noire pour la sécurité routière ligérienne qui avait vu croître le nombre des morts à 47 sur l’année contre 27 en 2013. Le bilan des quatre premiers mois de l’année 2015 « montre une amélioration très nette, une orientation positive plutôt encourageante », constate le préfet ligérien. À nombre d’accidents pratiquement équivalent, 132 à fin mars 2015 contre 134 à fin mars 2014, le nombre des blessés régresse : 64 contre 84 à fin mars, et le nombre des tués encore plus nettement : 6 au lieu de 12 à fin avril. 5 sur les 6 accidents mortels se sont produits en zone gendarmerie sur les voies secondaires, dans la période du week-end, du vendredi au dimanche.

« C'est la persévérance qui compte ! »

Aussi, au cours de ce mois de mai, émaillé de grands week-ends, « mois particulièrement exposé », la gendarmerie sera-t-elle tout particulièrement mobilisée sur les routes comme l’a souhaité le ministre de l’Intérieur relayé par le préfet de la Loire, de qui, dit-il, « il ne faut pas attendre une mansuétude particulière » : « Notre volonté est de renforcer la présence sur les routes notamment en zone de gendarmerie. Ce n’est pas parce que le bilan est  plus favorable cette année qu’il faut relâcher l’effort. C’est la persévérance qui compte dans la continuité du service public depuis une dizaine d’années. Je rappelle que l’objectif national est de diviser par deux le nombre des tués sur la route d’ici 5 ans. Il était de 3 888 en 2014, l’objectif visé est de ramener ce nombre à 2 000 en 2020. »

Le premier trimestre 2015 n’a pas été inactif pour la police et la gendarmerie : 30 296 dépistages d’alcoolémie, dont 731 positifs ; 2 399 procès verbaux d’infraction de vitesse. L’« Équipement de terrain mobile », la voiture radar qui flashe insérée dans la circulation, en service depuis mai dernier au sein de la gendarmerie de la Loire, a relevé 750 infractions depuis début 2015.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide