Fermer la publicité

Soins infirmiers : l'innovation en partage

Loire le 22 mai 2014 - Daniel Brignon - Sciences, Santé, Environnement - article lu 308 fois

Soins infirmiers : l'innovation en partage
L'Arfi ne connaît pas « d'autre manifestation de cette nature ». Ici en 2013 (Archives)

C'est une initiative unique en France ? Je ne connais pas d'autre manifestation de cette nature qui propose un partage d'expériences ou de travaux de recherche dans le champ du soin portés par des équipes paramédicales de la grande région Rhône-Alpes et Auvergne.

C’est une initiative unique en France ?

Je ne connais pas d’autre manifestation de cette nature qui propose un partage d’expériences ou de travaux de recherche dans le champ du soin portés par des équipes paramédicales de la grande région Rhône-Alpes et Auvergne.

Vous avez une thématique ?

Pas de thématique, c’est l’originalité de ce colloque très ouvert qui a justement l’objectif de décloisonner les secteurs infirmiers, gériatrique, psychiatrique… Le projet est de faire connaître des expériences, tel travail mené dans un service qui puisse être transposé ailleurs.

Combien de projets avez-vous présenté ?

Sept ont été sélectionnés, qui ont quelquefois été présentés dans d’autres salons, au niveau national, mais pour lesquels nous attachons à ce qu’ils soient amenés dans une présentation spécifique à ce colloque et son public propre.

A-t-il été abordé la revendication de reconnaissance de votre profession ?

Ce n’est pas le lieu, il s’agit d’un congrès professionnel centré sur le soin, une journée de formation et non pas une estrade pour des revendications, même si sous les projets présentés s’exprime la reconnaissance de la richesse, l’innovation et l’implication des infirmiers dans leur métier.

Quelle est l’origine de ce colloque ?

Il est parti du CHU de Saint-Etienne, d’un groupe de cadres infirmiers il y a 25 ans avec l’idée de partager des expériences entre les différents services de l’établissement. Puis on s’est structuré à travers l’association Arfi, qui regroupe des cadres infirmiers du CHU et nous sommes sortis du cadre du CHU, qui reste néanmoins le soutien principal du colloque, tenu au Zénith afin de répondre au succès de cette journée qui accueille 1 500 personnes aujourd’hui.

Qui sont-ils ?

Des infirmiers en majeure partie mais aussi des aides-soignants, toutes les professions paramédicales, les auxiliaires puéricultrices, etc. : toute la filière de soin en somme.

Propos recueillis par Daniel Brignon


(1) Arfi, Association pour la recherche et la formation des infirmiers et infirmières



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide