Fermer la publicité

Santé - Le dépistage néonatal en voie de généralisation

Loire le 16 janvier 2014 - Daniel Brignon - Agglomération stéphanoise - article lu 521 fois

Santé - Le dépistage néonatal en voie de généralisation
Le Pr Hugues Patural dirige au CHU de Saint-Etienne les services de néonatologie, soins intensifs et réanimation néonatale (D.R.)

Quelle va être la principale thématique de la rencontre ? Nous aurons une thématique très importante cette année concernant l’évolution des pratiques de dépistage néonatal.

Quelle va être la principale thématique de la rencontre ?

Nous aurons une thématique très importante cette année concernant l’évolution des pratiques de dépistage néonatal. Un décret devrait paraître en 2014 qui nous incite à dépister de manière généralisée la surdité néonatale. Un dépistage précoce de la surdité permet en effet d’appareiller l’enfant d’un implant auditif très précocement entre 6 mois et 1 an, ce qui a une conséquence capitale sur l’acquisition ultérieure du langage oral.
Nous évoquerons aussi d’autres perspectives de dépistage néonatal qui devraient s’étendre dans les prochaines années, en l’occurrence le dépistage des maladies métaboliques.

Vous allez aborder les actualités de la recherche ?

Il sera question l’après-midi des actualités de la recherche médicale notamment sur l’hypothermie thérapeutique appliquée au nouveau-né, l’évaluation des niveaux sonores dans l’environnement du nouveau-né, les troubles de l’alimentation du nouveau-né.

L’actualité, c’est aussi les accidents survenus à Chambéry, qui plus est dans le giron de Rhône-Alpes ?

Les accidents de Chambéry se sont produits en effet dans l’une des 5 unités de type 3, de réanimation néonatale, de la région Rhône-Alpes. Ils sont situés à Chambéry, Grenoble, Saint-Etienne et Lyon, qui en comprend deux. Ils accueillent des nouveau-nés prématurés ou malades, des enfants immunodéprimés, très sensibles aux infections. C’est le type de service qui nous concerne directement et les professionnels sont évidemment très sensibles à ce qui s’est passé à Chambéry et peut arriver ailleurs. Les comptes rendus de l’enquête seront extrêmement importants pour nous, de savoir où il y a eu faille, pour en tirer des conclusions pour l’ensemble de nos services.

Propos recueillis par Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide