Fermer la publicité

Santé - La Croix rouge : solidarité, écoute et secourisme

Loire le 11 septembre 2014 - Marine Graille - Sciences, Santé, Environnement - article lu 630 fois

Santé - La Croix rouge : solidarité, écoute et secourisme
L'aide alimentaire est une grosse part de l'activité de la Croix rouge (DR)

Secourisme, prévention, action sociale et solidaire… Les enjeux de la Croix rouge sont multiples.

La Loire compte au total six unités locales (Roanne, Feurs, Montbrison/Sury-le-Comtal, Saint-Etienne/Veauche, les Pays du Gier, la Vallée de l’Ondaine) et rassemble autour d’elles environ 500 bénévoles. « L’idéal serait de doubler nos effectifs. Pour cela il faut que la Croix rouge soit visible », confie Marie-Christine Ziegler, de la Croix rouge ligérienne.
Afin de palier les manques de bras, des campagnes de « recrutement » sont menées régulièrement par l’association. Celle-ci compte sur des événements ponctuels (la Foire de Saint-Etienne par exemple) pour sensibiliser les Ligériens. « Grâce à ces rendez-vous ou à des articles dans la presse, quatre ou cinq personnes prennent contact avec nous. Ce qui marche le mieux reste le bouche à oreille », assure M.-C. Ziegler.
Dans le volet social, l’association multiplie les actions solidaires comme la Vestiboutique où des vêtements neufs ou d’occasion sont revendus ensuite à des prix modiques. L’aide alimentaire représente une grosse part de l’activité de l’association grâce au soutien de la banque alimentaire de la Loire mais aussi de supermarchés. L’action sociale de la Croix rouge ne se limite pas qu’au « matériel », l’écoute reste essentielle. « Nos membres sont formés à l’accueil des personnes. Ils suivent une programme sur deux ans qui leur permettent d’apprendre à écouter, à ne pas avoir d’apriori… », explique Jean-Luc Gambiez, président de la Croix rouge Loire. L’action sociale ne concerne pas uniquement les populations en grande précarité, elle s’adresse également aux personnes seules, notamment les personnes âgées. Visites à domicile, ateliers « tricot », séjours, repas conviviaux, arbre de Noël intergénérationnel qui devrait être proposé à la fin de l’année… Autant d'opérations qui permettent aux personnes isolées de rompre avec la solitude.
Autre volet  de taille : le secourisme. Deux formations sont proposées, l’une (IPS) destinée au grand public pour les premiers secours, l’autre (PSC1) est diplômante et reconnue par l’Etat. Dans la Loire, entre 200-300 personnes sont formées au PSC1 chaque année.

Marine Graille


Site internet : www.croix-rouge.fr.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide