Fermer la publicité

Salaise-Sablons : la zone portuaire veut déboucher plus loin

Isère le 20 juillet 2015 - Lawrence Krouwel - Industrie - article lu 322 fois

Salaise-Sablons : la zone portuaire veut déboucher plus loin
DR

Le site industrialo-portuaire isérois d'intérêt stratégique majeur pour la France compte déjà près d'un millier d'emplois. La Zip entend valoriser ses capacités de desserte ferroviaire, fluviale et routière. L'ambition est de développer les 170 ha encore disponibles en visant l'implantation d'activités correspondant à des besoins nouveaux ou insuffisamment développés.

Située sur les communes de Salaise-sur-Sanne et de Sablons, la Zone industrialo-portuaire (Zip) est positionnée sur un axe économique européen majeur de circulation multimodale (fleuve, rail et route) et à proximité de grandes métropoles régionales (Lyon, Valence, Saint-Etienne, Grenoble). Sa superficie de 330 ha, dont 100 ha concédés par l’Etat à la Compagnie nationale du Rhône (CNR), en fait l’un des sites économiques les plus vastes de l’Isère. 170 ha restent à aménager, offrant un potentiel de développement important.

Des objectifs ambitieux pour des activités à fort potentiel

Son environnement industriel est riche puisque la zone industrialo-portuaire comprend d’ores et déjà 110 ha occupés par les entreprises installées, représentant 900 emplois. Elle se situe à proximité immédiate de la plateforme chimique de Roussillon regroupant 1 400 emplois. Seul port de l’Isère et parmi les premiers du Rhône, la Zip entend valoriser ses capacités de desserte ferroviaire, fluviale et routière.

L’ambition partagée est de développer les 170 ha encore disponibles de la Zone Industrialo-Portuaire, en visant l’implantation d’activités correspondant à des besoins nouveaux ou insuffisamment développés à l’échelle locale et régionale voire nationale : techniques et énergies durables, matériaux renouvelables, distribution Intelligente, chimie high tech ou encore recherche et développement. L’objectif affirmé est la création, à terme, de 2 000 à 3 000 emplois s’adressant à tous les niveaux de qualification et d’intégration sociale. Le site permet d’accueillir un ou deux grands projets industriels sur 20 ha sur un espace de qualité rare en France.

Développer le transport multimodal

Les entreprises qui viendront s’installer devront participer au report entre les moyens de transport (fleuve, rail, route) qui est déjà une réalité sur la ZIP grâce à sa situation exceptionnelle et à l‘activité du port public. Une plateforme multimodale sera réalisée. Les infrastructures de la zone proposeront un service innovant et fiable, techniquement et économiquement, en matière d’utilisation du rail et du fleuve.

Afin de réussir un aménagement de haute qualité, attractif et porteur d’insertion sociale et professionnelle grâce à l’implantation de nouvelles activités, le Syndicat mixte fixe des objectifs qui concernent autant l’aménagement et le fonctionnement de la zone que les entreprises qui souhaitent s’y installer. Un comité d’agrément des projets et une charte d’accueil des entreprises (dite aussi charte de développement durable) seront élaborés pour encadrer et accompagner l’implantation des entreprises. Le Syndicat mixte de la ZIP, avec la CNR, assure la maîtrise d’ouvrage du développement du site. Il a été créé par les trois collectivités que sont la Région Rhône-Alpes, le Département de l’Isère et la communauté de communes du Pays roussillonnais (CCPR). Instauré en mars 2009, le Syndicat mixte est une structure volontairement légère pour être opérationnelle et réactive. Daniel Rigaud, conseiller général du canton de Roussillon en assure la présidence, Francis Charvet, président de la CCPR assure quant à lui la vice-présidence et Gérard Leras, conseiller régional et conseiller spécial à la politique foncière tient la trésorerie.

Création d’une Zone d’aménagement concerté (Zac)

Le Syndicat mixte est compétent pour les études, l’aménagement, la promotion, la commercialisation et la gestion de la ZIP. Pour cela, il est habilité à prendre en charge la création d’une Zone d’aménagement concerté (Zac) ou toute autre procédure d’aménagement. Mais aussi l’acquisition ou le transfert des terrains ainsi que la coordination des différents partenaires intervenant directement ou indirectement sur le périmètre du Syndicat mixte. Au printemps 2015, la maison de projet, dédiée à la zone industrialo portuaire de Salaise-Sablons, réunissait les acteurs en charge des enjeux économiques, urbains et écologiques du site. Composée pour partie d'une péniche, elle aura pour mission d'être un lieu d'informations, de promotion, de rencontres et d'animation économique de la zone, véritable espace industriel responsable et multimodal.

Lawrence Krouwel



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide