Fermer la publicité

Saint-Genest-Malifaux - Deux listes candidates

Loire le 20 mars 2014 - Florence Barnola - Agglomération stéphanoise - article lu 536 fois

Saint-Genest-Malifaux - Deux listes candidates
(D.R.)

Le groupe veut insuffler un vent nouveau à la commune « Cela fait 33 ans que nous avons le même maire, il n’y a pas beaucoup de dynamisme.

Nous avons envie de réveiller tout cela, de mettre du vivant et du lien car nous sommes en train de devenir la banlieue riche de Saint-Etienne. » Leur ligne conductrice : « Ecouter les gens, être solidaires et avoir un vrai poids dans la communauté de communes (des Monts du Pilat) ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. ». Pour cela, un projet : « Fédérer les associations entre elles, il y a en plus d’une cinquantaine mais qui reste chacune dans son coin, en faisant une maison des associations. Au niveau du tourisme, nous voudrions que le parc La Croix de Garry vive, en faisant un théâtre de verdure pour accueillir des concerts ». Côté environnement : « Aujourd’hui on a une pollution de l’air importante. Nous voulons favoriser les transports collectifs, isoler les bâtiments et mettre des chaufferies collectives au bois car à l’heure actuelle la moitié des bâtiments municipaux sont chauffés à l’électricité. Et ne plus utiliser de produits chimiques de synthèse dans les espaces verts. »
Le maire sortant, Daniel Mandon ne se présentant pas, la liste sans étiquette « Avec vous pour Saint-Genest ! » a pour leader Vincent Ducreux. « J’ai été élu conseiller municipal en 2001, conseiller communautaire en 2004 et je suis adjoint aux bâtiments communaux, aux énergies renouvelables, aux économies d’énergie depuis 2008. » Plus de la moitié de l’équipe précédente se représente et « 40 % de sang neuf. Pour assurer à la fois l’expérience et le renouvellement ». Les 23 candidats veulent s’inscrire dans une continuité « il y a une dynamique que nous voulons poursuivre tout en préservant notre identité rurale: un partenariat riche ancré de longue date avec tous les acteurs de la vie économique et associative qui nous permet de maintenir une vie villageoise de qualité au quotidien ». La tête de liste souligne que les actions menées lors des derniers mandats, l’ont été « sans augmenter les taux d’imposition depuis 12 ans, la commune a un endettement inférieur à 3 % ». Quant aux perspectives : « porter nos efforts budgétaires en direction des écoles avec les nouveaux rythmes scolaires et les activités périscolaires à développer, continuer les économies d’énergie, mettre en place le plan d’urbanisme, confirmer notre soutien aux associations, aux entreprises, aux commerces, aux artisans… Et continuer de jouer pleinement notre rôle au niveau de l’intercommunalité. »

Florence Barnola


Fiche d'identité :

Population légale (2011) : 3 020
Variation (2006/2011) : + 29
Superficie : 47,1 km2
Revenu déclaré moyen net/foyer fiscal (2009) : 24 567 €
Taux de chômage (2009) : 4 %
Nombre d’établissements actifs (2010) : 297
Maire sortant : Daniel Mandon
1re élection en qualité de maire : 1983



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide