Fermer la publicité

Saint-Etienne sous tous les angles

Loire le 30 avril 2015 - Emilie Massard - Tech et Médias - article lu 359 fois

Saint-Etienne sous tous les angles
DR - La visite virtuelle nous emmène dans des lieux emblématiques de St-Etienne et son agglomération

L'application Saint-Etienne 360° est disponible sur les plateformes de téléchargement, à l'initiative de Saint-Etienne Métropole avec l'objectif de valoriser le territoire. Un projet qui valorise également l'économie stéphanoise puisque c'est une société locale, Avant-Goût Studios, qui a développé l'application.

Installée au Mixeur dans le quartier créatif de Saint-Etienne depuis deux ans, Avant-Goût Studios réalise des applications interactives, des jeux ou des livres numériques. Adrien Piffaretti et Corinne Poinas, gérants de la société, travaillent régulièrement avec des collectivités ou structures locales, comme ça a été le cas avec l’Ecole des Mines ou le centre Hygée. L’occasion leur a de nouveau été offerte lorsqu’ils ont été sélectionnés par Saint-Etienne Métropole en réponse à une consultation pour développer une application de visite virtuelle de son territoire. « On avait pas encore travaillé sur de nombreux projets de réalité virtuelle, explique Adrien Piffaretti. Cette expérience nous a permis de développer une solution qui nous permettra de répondre plus facilement à d’autres projets de visites virtuelles. »

C’est à partir d’une série de photos panoramiques réalisées par Xavier Pagès que les équipes d’Avant-Goût Studios ont pu recréer des scènes et des lieux emblématiques stéphanois. « On a intégré les photos dans une scène 3D et créé une navigation entre les scènes, grâce à la navigation par visée en utilisant le gyroscope intégré au téléphone. » L’application est utilisable avec un seul smartphone, mais aussi en l’intégrant dans un casque de réalité virtuelle, qui permet de vivre l’expérience avec plus de réalisme. « L’idée était de faire quelque chose de bluffant avec un budget raisonnable, confie Adrien Piffaretti. Les casques de réalité virtuelle apparaissent peu à peu sur le marché, et sont disponibles pour le grand public entre 25 et 50 €. Le marché de la réalité virtuelle est en pleine évolution, ce sont des technologies que l’on a des chances de voir apparaître sur les consoles nouvelle génération par exemple. »

Depuis son lancement à la fin du mois de mars, l’application propose de visiter neuf scènes dans cinq lieux stéphanois, dont la Cité du Design, le stade Geoffroy-Guichard ou encore la gare de Châteaucreux. Prochainement, d’autres lieux du patrimoine stéphanois et de son agglomération devraient venir agrémenter l’application, comme par exemple la  base nautique de Saint-Victor/Loire, le site du Corbusier à Firminy ou encore Novacieries à Saint-Chamond. « L’intérêt de ces visites virtuelles est de pouvoir découvrir des sites qui sont en pleine mutation, et de pouvoir découvrir leur évolution », ajoute Adrien Piffaretti.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide