Fermer la publicité

Saint-Etienne Métropole prépare l'arrivée de Linamar

Loire le 28 janvier 2015 - Emilie MASSARD - Économie - article lu 743 fois

Saint-Etienne Métropole prépare l'arrivée de Linamar
Emilie Massard - La mise à jour et le raccordement aux réseaux font partie des travaux préparatoires réalisés par Cap Métropole

Depuis l'annonce en mars 2014 du regroupement des sites français du groupe canadien Linamar à Saint-Chamond, sur Novaciéries, les choses ont bien avancé, et les travaux de dépollution en cours devraient bientôt permettre à la société de préparer son installation, prévue pour l'été 2015.

Depuis octobre, on s’active dans les bâtiments 51 et 62 de la plateforme haute de l’ancien site de GIAT Industries, où l’on assemblait auparavant des véhicules avant blindés (VAB). Le site de Novaciéries accueillera en effet dans quelques mois le fabricant d’équipements automobiles canadiens Linamar, qui y regroupera ses unités actuellement situées à Saint-Etienne et Saint-Romain-en-Gier. Depuis quelques mois, les travaux préparatoires ont donc été engagés par Cap Métropole, la société d’aménagement de Saint-Etienne Métropole, sous la maîtrise d’œuvre d’ACM, avec l’objectif de tenir les délais pour que Linamar puisse s’installer à la date prévue. Les travaux de dépollution et de désamiantage, mais aussi de raccordement aux différents réseaux ont été pris en charge par l’agglomération pour un budget de 1,5 M€. Un chantier qui a occupé en majorité des entreprises locales.

A la fin de ces travaux préparatoires, dès le mois de février, Linamar pourra engager ses propres travaux d’aménagement et d’équipement, avant d’installer progressivement ses chaînes de production. Pour cette installation, la société canadienne investit 6 M€ et devrait être opérationnelle dans ses nouveaux locaux au mois de juillet 2015. 230 personnes travailleront alors sur le site, mais Linamar s’est également engagée à embaucher 75 personnes supplémentaires et à investir 10 M€ dans les 3 ans. Le groupe canadien réalise un chiffre d’affaires de 3,5 Md€ et prévoit de poursuivre son développement dans le monde entier en s’appuyant sur la croissance externe, notamment en France.

A l’occasion d’une visite du chantier, les représentants de l’entreprise, de Saint-Etienne Métropole et de la Ville de Saint-Chamond ont souligné l’implication de chacun pour la réussite de ce projet, et leur souhait de voir s’implanter l’entreprise de manière pérenne sur le site, contribuant au succès de la création du quartier de Novaciéries.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide