Fermer la publicité

Saint-Etienne : le doyen des Français s'en est allé

Loire le 20 janvier 2015 - Georges Rivoire - Agglomération stéphanoise - article lu 984 fois

Saint-Etienne : le doyen des Français s'en est allé
Georges Rivoire - Nicole Aubourdy, conseillère municipale en charge des personnes âgées, Philippe Vocanson et sa fille (3 juillet 2014)

Philippe Vocanson le doyen des Français depuis le 22 août 2012 s'est éteint à 110 ans dans le quartier où il est né, a vécu et travaillé.

Philippe Vocanson vivait à la résidence municipale Buisson près de la place Jacquard depuis sa construction il y a 16 ans. Natif de Saint-Jeures cet agriculteur altiligérien avait rapidement embrassé la profession de cordonnier pour cause de santé fragile… Engagé à 35 ans pendant la Seconde Guerre mondiale, le caporal Vocanson, fait prisonnier par les troupes allemandes, finira par fausser compagnie à ses geôliers, astucieusement, en vélo. Une séquence qu’il racontera souvent.

Philippe Vocanson portait toujours un « feutre », sauf l’été un chapeau de paille. Il adorait le chocolat, ne fumait pas et ne buvait pas d’alcool. Dans la famille, deux sœurs dont l’une était religieuse, ont dépassé 100 ans. Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne avait  remis la médaille d’Or de la Ville à ce résident de marque le 3 juin 2014.

Georges Rivoire



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide