Fermer la publicité

Saint-Etienne-la-Varenne vous contemple

Rhône le 03 avril 2014 - La Rédaction - Monts du Lyonnais - article lu 728 fois

Plus de la moitié de la surface communale est couverte de vignes - produisant du beaujolais villages et du brouilly - réparties sur une trentaine d’exploitations.

Au-delà de 500 mètres d’altitude, les bois et taillis prennent le dessus.
A Saint-Etienne-la-Varenne, il n’existe qu’un seul commerce, un bar-restaurant dont les murs appartiennent à la commune, le magasin multifonctions que la municipalité avait essayé de mettre en place n’ayant pas fait ses affaires. A l’extérieur du village, un commerce pour les professionnels, Eovigne, permet aux viticulteurs du secteur de se ravitailler.
Plusieurs artisans sont disséminés dans le village, aussi la commune va-t-elle créer une zone d’activité pour une dizaine d’entreprises artisanales, dont les terrains seront achetés par la communauté de communes. De cette manière, Saint-Etienne-la-Varenne espère que les artisans actuels resteront sur place, et que de nouveaux viendront.
Le PLU (Plan local d’urbanisme) mis en place le 1er février 2009 prévoit une urbanisation modérée, afin que le village conserve son côté rural. Cependant, ces dernières années, deux lotissements ont vu le jour à proximité du centre-bourg, et 10 parmi les 25 hameaux que compte la commune se sont agrandis du fait de la construction de maisons individuelles ou jumelées, et d’opération de rénovation d’anciens bâtiments agricoles.
En 2010, l’école a été agrandie et une classe créée, ce qui en fait aujourd’hui 4, avec 86 élèves. Mais le plus gros investissement du mandat a été la construction de la future mairie dans une ancienne maison d’habitation, sur 3 niveaux dont deux de plain-pied. Ainsi la municipalité va quitter les bâtiments de l’école, qui de son côté pourra s’étendre, et donner une place à la quatrième classe. Une rampe d’accessibilité au cimetière a également été aménagée.
Une vingtaine d’associations animent la vie du village. L’une d’entre elles gère la bibliothèque municipale dont les ouvrages tournent dans la communauté de communes. Saint-Etienne-la-Varenne bénéficie d’un tourisme de passage. Le seul élément patrimonial est l’église romane du XIe siècle. Quelques châteaux privés et la ferme de Sainte- Marie peuvent être aperçus de l’extérieur. Aussi, afin de retenir les touristes, la municipalité a-t-elle investi dans une aire de service pour camping-car, un tennis, un mini-golf, et le balisage de sentiers pédestres et équestres. Il y a également des caves ouvertes à la visite dans le village ; chaque weekend, un viticulteur reçoit les touristes.
Le village de Saint-Etienne-la-Varenne tient à conserver le côté pittoresque que lui donne sa situation au sommet d’un éperon, d’où l’on peut admirer le paysage. Il souhaite donc conserver une nature la plus authentique possible.

Bruno Lépine


Repères

Nombre d’habitants : 720
Gentilé : Stéphanois
Surface communale : 690 hectares dont 360 ha de vigne
Point culminant : 625 m.
Budget de fonctionnement : 500 000 €
Budget d’investissement : 500 000 €



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide