Fermer la publicité

Saint-Etienne : la SEDL s'installera à Montreynaud

Loire le 12 avril 2015 - Denis MEYNARD - Immobilier et BTP - article lu 662 fois

Saint-Etienne : la SEDL s'installera à Montreynaud

La société d'économie mixte ligérienne va servir de locomotive pour la commercialisation en panne de cet hôtel de bureaux.

La Société d’équipement et de développement de la Loire a pris la décision de quitter le quartier du cours Fauriel pour celui de Montreynaud. D’ici la fin de l’année, elle devrait laisser ses actuels locaux de l’ancienne usine Manufrance, rue Ponchardier, pour 470 m2 de bureaux dans le bâtiment B2O du boulevard Antonio-Vivaldi. Le conseil général de la Loire a décidé de vendre les locaux occupés par la SEDL, dont il est propriétaire, situés dans le prolongement de ceux quittés par l’Adel (Agence du développement économique de la Loire), en 2012.

Après la délibération de son conseil d’administration, le mois dernier, la société d’économie mixte dirigée par Jean-Claude Roux prévoit un déménagement effectif d’ici la fin de l’année. Une fois réalisés les nécessaires travaux d’aménagement intérieurs, ce sera au tour de la partie du deuxième étage qu’elle occupera. Parmi les 21 personnes concernées par ce transfert, quatre appartiennent à la Société publique locale Cap Métropole, également dirigée par Jean-Claude Roux. Ce dernier souligne que les futurs locaux neufs et modernes se caractérisent par « leur luminosité et la qualité de leurs réseaux secs, ainsi que de leur isolation et de leur équipement de chauffage ». Malgré l’éloignement de certains services, par exemple la restauration, il n’a « pas senti de grosses réticences en interne liées à ce déménagement. Seulement quelques interrogations liées à l’image de Montreynaud ».

La SEM ligérienne, présidée par Jean-François Barnier, connaît bien l’hôtel de bureaux de 2 400 m2 où elle s’installera car c’est elle qui a reçu, voici quelques années de la SEM Patrimoniale de la Loire un mandat pour réaliser cette opération et qui a signé  avec le cabinet d’architectes XXL CCC un contrat de construction réalisation. Mais depuis sa mise sur le marché, début 2012, la commercialisation de cet espace de bureau, réparti sur trois niveaux, piétine. Et l’exploitant de l’espace commercial de 180 m2 (boulangerie et restauration rapide) ouvert au rez-de-chaussée, a déposé le bilan en 2013. Le seul occupant de cet équipement voulu par la Ville de Saint-Etienne, qui a représenté un investissement de 5 M€, dont 1 M€ de subventions publiques (Anru, Région, Ville, conseil général), dans le cadre de la politique de la Ville, est une Maison de santé située au rez-de-chaussée.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide