Fermer la publicité

« Cafés scientifiques » : Quand la science s'attable à Saint-Etienne

Loire le 21 mai 2015 - Florence Barnola - Sciences, Santé, Environnement - article lu 112 fois

« Cafés scientifiques » : Quand la science s'attable à Saint-Etienne
FB - Les chercheurs rencontrent et échengent avec le grand public dans un cadre convivial

Cette année, pour la première fois le Festival international Pint of Science s'est introduit du 18 au 20 mai dans les soirées stéphanoises durant trois jours consécutifs. Ces « cafés scientifiques » qui se déroulent dans plusieurs villes et pays, ont pour finalité de rendre accessible la science au grand public.

Présenter à des non-initiés des travaux scientifiques dans un esprit décontracté, tel est l’objectif de ce festival né en Angleterre il y a deux ans. Pour cela, il fallait trouver l’endroit adéquat pour échanger de manière conviviale. Ainsi est né aux pays des pubs, le festival Pint of Science. Aujourd’hui huit pays ont rejoint le concept anglais (Irlande, Allemagne, France, Espagne, Italie, Brésil, Etats-Unis, Australie), et voient ainsi dans plusieurs villes se dérouler ces rencontres du 18 au 20 mai.

Pour cette deuxième édition française, huit villes se sont prêtées au jeu : Lyon, Bordeaux, Paris, Brest, Grenoble, Montpellier, Strasbourg et Saint-Etienne. A l’initiative de ce premier événement stéphanois, deux étudiants doctorants en science membres de l’Association stéphanoise des jeunes chercheurs, Guillaume Courbon et Amélie de Saint-Jean. « Nous avions tout ce qu’il fallait pour que cela ait lieu à Saint-Etienne. »

Au programme de ces soirées stéphanoises au café des Jardins, trois thèmes différents traités chaque soir : « A quand un vaccin performant ? » avec le professeur Frédéric Lucht (chef de service des Maladies infectieuses et tropicales du CHU de Saint-Etienne, ainsi que responsable du centre d’investigation clinique), « Vous allez pouvoir manger votre sac en plastique ! » avec les docteurs Frédéric Prochazka, et Basak Colak (société Lactips récemment récompensée pour le projet de fabrication de sacs plastiques à partir de protéines de lait).

La communication sonore pour analyser les relations entre les individus avec notamment le Dr Alain Blanc (maître de conférences au sein de l'équipe de Neuro-éthologie sensorielle ENES-Neuro-PSI, et membre de la Culture scientifique et technique de l’université Jean-Monnet). « Les grandes thématiques sont données par Pint of Science France coordonnée par Elodie Chabrol, doctorante en neurologie à Londres. Les sujets sont vastes : notre corps, planète Terre, Star tech… Interroger des gens qui fasse de la science à Saint-Etienne nous paraissait intéressant. Souvent on imagine la recherche à Paris, à Los Angeles ou San Francisco. Saint-Etienne est un foyer de recherche avec des équipes que l’on ne trouve pas de partout. »

Florence Barnola

Plus d’informations sur pintofscience.fr



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide