Fermer la publicité

Saint-Etienne : CitéLib poursuit le maillage du centre-ville

Loire le 04 mai 2014 - Emilie Massard - Agglomération stéphanoise - article lu 816 fois

Saint-Etienne : CitéLib poursuit le maillage du centre-ville
La 6e station stéphanoise CitéLib a été inaugurée aux Ursules (D.R.)

Saint-Etienne n’en est pas au niveau de Grenoble où CitéLib propose 70 véhicules en auto-partage, utilisées par près de 1 500 abonnés.

Si les deux villes n’ont pas forcément les mêmes spécificités, Saint-Etienne n’est pas loin de connaître les mêmes difficultés de stationnement qui peuvent expliquer le succès de l’auto-partage chez sa voisine iséroise. Mais pour le moment, CitéLib, coopérative régionale, estime encore être en phase de sensibilisation à Saint-Etienne, où 120 utilisateurs sont recensés. « La première voiture a été installée en 2011, aujourd’hui, l’objectif est d’atteindre la moyenne de 20 utilisateurs par voiture, pour garantir sa rentabilité », précise Aurore Damevin, chargée de développement dans la Loire.
Avec la station inaugurée le 24 avril dernier sur la place Waldeck-Rousseau, près des Ursules, la coopérative poursuit le maillage du centre-ville : « En constatant le succès de la station Jean-Moulin, nous avons fait un sondage auprès de nos abonnés pour savoir où ils souhaiteraient une nouvelle station. L’objectif est de rester autour du centre-ville pour proposer un maillage resserré, et permettre ainsi aux utilisateurs de rejoindre facilement un autre véhicule si le premier n’est pas disponible. L’idée est aussi de nous adresser aux commerçants, dans ces zones où le stationnement est assez contraint, l’auto-partage est intéressant avec sa place réservée. »
Avec ou sans abonnement, l’utilisateur peut réserver sa voiture sur Internet et payer selon le temps et les kilomètres roulés. L’utilisateur peut ouvrir son trajet au covoiturage s’il le souhaite, pour partager les frais, et CitéLib a également lancé des forfaits week-end. En-dehors du centre-ville, CitéLib a également mis en place une station au Technopole, sous l’impulsion du club d’entreprises Ester, mais aussi à Firminy et à Pélussin, où une expérimentation est menée en milieu rural, en partenariat avec le Parc du Pilat et l’hôpital, principaux utilisateurs. « Dans le cadre d’un projet régional avec la SNCF, notre prochain objectif à Saint-Etienne sera d’installer une station près de la gare de Chateaucreux », ajoute Aurore Damevin.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide