Fermer la publicité

Saint-Etienne - Cinéma Le Royal : ce qui prendra la place

Loire le 31 janvier 2014 - Xavier Alix - Agglomération stéphanoise - article lu 4324 fois

Trop pauvres les Stéphanois pour se payer des logements haut de gamme ? « Nous, on a décidé de prendre le problème par l’autre bout.

Il ne risque pas d’y avoir de gros acheteurs sur la ville sans des produits qui les intéressent. Et effectivement, les beaux logements sont ici trop rares.» Fabien Jallon dirige le cabinet stéphanois d’architecture XXL atelier. C’est regroupé avec les promoteurs Lotir Rhône-Alpes et Wall invest qu’il avait répondu à l’appel d’offre municipal pour le devenir de la caserne des pompiers de Chavanelle. « Nous avions réussi à impliquer Sylvie du Parc (dirigeante du groupe MJM, propriétaire du Royal et de l’Eden) qui souhaitait investir et avions pu ensuite étudier la faisabilité de la transformation de la caserne en cinéma », explique F. Jallon qui avec ses partenaires revendiquent la volonté d’investir dans une ville qu’ils aiment ainsi qu’une vision urbanistique globale sur le quartier : « le projet va étendre un peu l’activité du centre ville avec le ciné comme moteur. » L’idée du groupement a été lauréate, fin 2011, de l’appel de la municipalité qui lui a du coup revendu la caserne pour 3,06 M€. Et si un autre architecte sera finalement chargé de concrétiser le chantier principal, Lotir Rhône-Alpes, XXL atelier et Wall invest restent impliqués sur les projets périphériques du Camion rouge (notamment les logements accompagnants, lire notre édition du 17 janvier) mais aussi sur le devenir du bâtiment du Royal avenue de la Libération.

2 790 m2 d’habitations haut de gamme

Les 1 385 m2 actuels de l’immeuble ont en effet été rachetés à MJM. Ils seront entièrement démolis après le transfert du cinéma qui devrait, lui, intervenir normalement toute fin 2014. Le projet ? Déjà 2 790 m2 d’habitations haut de gamme repartis sur 20 à 27 logements et 7 niveaux. « C’est un bel emplacement avec de beaux panoramas et le tram juste en bas. C’est sur l’avenue de la Libération que l’on trouve les plus belles façades de Saint-Etienne », souligne F. Jallon. Profitant en partie de salles à demi enterrées, il y aura dans le sous-sol deux niveaux consacrés à des parkings. Outre leurs accès ainsi que celui des habitations, le rez-de-chaussée présentant de grandes baies vitrées sur l’extérieur ainsi que le niveau suivant seront, eux négociés en locaux commerciaux (totalisant environ 800 m2). La configuration interne reste à définir selon les demandes des acheteurs. Duplex, terrasses : l’ensemble, construit sur le principe « poteaux-dalles », reste largement modulable. Selon le calendrier prévu - long en raison de la hauteur et de la technicité du projet - l’immeuble devrait être achevé au 2e semestre 2016. La commercialisation doit débuter, elle, dès juin prochain. Selon leur configuration, les appartements tourneront autour d’une moyenne de 3 000 € le m2. Malgré l’ambiance du marché immobilier stéphanois réputé très morose, le groupement reste confiant à propos de son investissement dans le neuf totalisant entre 5 et 6 M€.


Xavier Alix


Un clin d'oeil à la passementerie

Une coque en « acier corten » « A ma connaissance, cela n’existe pas encore sur Saint-Etienne », note F. Jallon de XXL atelier. Le nouvel immeuble sera en effet drapé d’une coque en acier corten, alliage rare et cher à l’aspect rouille dont la corrosion partielle fournit en fait une autoprotection naturelle. « Cela donne un côté assez noble, adapté à notre sens au côté bourgeois de l’avenue, de la même manière que le Fil (que XXL a aussi conçu), donnait un clin d’œil à la passementerie. Cet acier corten est une première pour nous mais nous souhaitons faire travailler des entreprises locales et avons trouvé des entreprises stéphanoises capables. L’immeuble comptera un maximum d’ouvertures, la présence de ce drapé permettra d’en profiter tout en restant caché aux yeux extérieurs.»

Lire aussi :

Camion rouge, les travaux sont lancés (16/01/14)

Le Royal deviendra un multiplex dans l'ancienne caserne de Chavanelle (24/11/11)

Le Royal veut renaître à Chavanelle (20/10/11)






À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide