Fermer la publicité

Saint-Étienne accueille les étudiants étrangers

Loire le 11 septembre 2015 - Daniel Brignon - Société - article lu 116 fois

Saint-Étienne accueille les étudiants étrangers
À une semaine d'ouverture l'espace avait accueilli 292 étudiants de Chine, Maroc, Tunisie, Brésil

Pour la troisième année consécutive, le Puse, Pôle universitaire de Saint-Étienne, qui fédère huit établissements d'enseignement supérieur, organise un guichet unique d'accueil des étudiants et chercheurs étrangers, en partenariat avec la Ville de Saint-Étienne qui héberge le dispositif temporaire ouvert du 26 août au 16 octobre.

L’espace d’accueil des étudiants et chercheurs étrangers, initialement ouvert deux années successives rue Léon-Nautin prend ses quartiers cette année au sein de l’espace info-jeunes de la ville, 6 rue de la Résistance, par volonté de cohérence de regrouper toutes les ressources à destination des jeunes en un lieu unique.

Pour autant, il a été réservé par la Ville un espace spécifique identifié à l’opération pour l’accueil de quelque 2 000 étudiants sur les 3 000 qui fréquentent les établissements d’enseignement supérieurs de la ville. À la rentrée 2014, ils ont été 2 078 à pousser la porte de l’accueil, relevant pour près de 80 % de l’Université Jean-Monnet, mais pour un nombre significatif par ailleurs inscrits dans les écoles d’ingénieurs.

Les étudiants y trouvent une permanence des huit établissements d’enseignement supérieur. Essentiel dans le dispositif, une permanente assurée, par convention avec la préfecture, pour le dépôt des dossiers en vue de l’obtention des titres de séjour. Si la préfecture de la Loire n’a pas cette année encore déplacé sur le site son dispositif d’enregistrement et de délivrance des titres de séjour, le dépôt des dossiers au guichet vaut dépôt à la préfecture. De même le guichet est habilité à recevoir les dossiers transmis à l’Office français de l’intégration et de l’immigration. Par ailleurs la délégation régionale de Campus France tiendra cette année deux permanences à l’intention des boursiers du gouvernement français.

Seront également à disposition des étudiants étrangers : le Crous, les mutuelles étudiantes, la Caf et la Ville de Saint-Étienne qui affiche à travers cette opération une volonté d’intégration  optimale des étudiants.

Le dispositif qui implique un coût d’aménagement et de signalétique a reçu 15 000 € de financement de la Région qui couvrent aussi l’emploi d’une étudiante apportant son appui à l’accueil en complément des personnels requis des établissements.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide