Fermer la publicité

Saint-Bonnet-Les-Oules prend le large

Loire le 03 janvier 2014 - Marine Graille - Actualités - article lu 820 fois

Saint-Bonnet-Les-Oules prend le large
Ville Saint-Bonnet-les-Oules

Saint-Bonnet-Les-Oules prend le large Avec sa vue splendide, Saint-Bonnet-les-Oules domine la plaine du Forez.

Saint-Bonnet-Les-Oules prend le large

Avec sa vue splendide, Saint-Bonnet-les-Oules domine la plaine du Forez. Idéalement située, la commune offre à sa population et aux visiteurs un cadre de vie exceptionnel. Un cadre de vie qui attire toujours un peu plus chaque année de nouveaux habitants.

Ce que l’on retient en premier lieu de Saint-Bonnet-les-Oules, c’est sans conteste sa vue. Un panorama à 180 ° sur la plaine du Forez, à couper le souffle. Pour cela entre autres, la commune séduit chaque année de nouveaux venus. En l’espace d’une dizaine d’années, Saint-Bonnet a gagné entre 200 et 300 habitants. Mais Guy Françon, maire depuis 2008, l’assure, ce n’est pas simplement le cadre qui attire. « Nous sommes un village proche de Saint-Etienne avec des axes routiers qui se sont nettement améliorés depuis les années 1990 notamment avec le RD 200. Nous ne sommes qu’à 15 min seulement de la Terrasse. »

Jusqu’à présent, aucune réelle restriction n’avait été émise concernant les constructions mais il se pourrait que cela ne soit bientôt plus le cas. « Le Scot (approuvé le 19 décembre dernier, Ndlr) risque d’avoir de lourdes conséquences pour notre commune, puisqu’on nous demande de créer 25 logements par hectare. Ce projet de découpage nous est imposé par l’Etat. Notre PLU a été accepté en avril dernier mais à cette condition », explique G. Françon.

La force de Saint-Bonnet est aussi économique. Sur sa zone d’activités de Lapra, la commune compte Easydis, un entrepôt de Casino de 46 000 m2 qui emploie 250 salariés. Loire poids lourds services, spécialisé dans l’entretien et la réparation de véhicules et qui comptent une douzaine d’employés, fait partie des poids économiques importants du village ligérien. Les exploitations agricoles sont également nombreuses sur le secteur avec une production de légumes mais aussi des élevages de vaches allaitantes et de volailles... Un musée agricole a été créé en 1980 pour rendre hommage aux métiers agricoles. A l’heure actuelle une réflexion est en cours pour donner prochainement un second souffle à ce musée de la ferme forézienne. Autre domaine dans lequel Saint-Bonnet les Oules se démarque également c’est sans aucun doute dans son patrimoine. La commune a une longue histoire avec la poterie. Au Moyen-âge, le village comptait jusqu’à 40 potiers. Aujourd’hui la tradition perdure grâce notamment à l’organisation chaque année d’une foire, dans laquelle « 40 à 50 potiers de toute la France viennent exposer à Saint-Bonnet, et à cette occasion la commune enregistre entre 8 000 et 10 000 visiteurs sur le week-end », se félicite G. Françon.

Selon, le maire de Saint-Bonnet qui se devrait se représenter aux élections municipales en mars prochain, son premier mandat a vu la réalisation d’un certain nombre de projets importants. Parmi ceux-ci, un des plus marquants est à ses yeux la mise en place de l’ADSL sur la commune, qui, sans la volonté farouche du conseil municipal aurait mis selon, G. Françon entre 4 et 5 ans pour obtenir la connexion haut débit. Le prochain dossier important de la commune concernera l’aménagement du centre bourg réalisable grâce à la signature d’un contrat d’aménagement de bourg avec le Département.

Marine Graille

Carte d’identité :

Gentilé : Saint-Bonnétaires

Population : 1 500

Superficie : 1 241 ha

Altitude : 392 m à 586 m

Intercommunalité : Pays de Saint-Galmier

Festivités : la foire de la poterie chaque année lors du week-end de la fête des mères. 40 à 50 potiers de toute la France se retrouvent dans la commune et proposent aux visiteurs leurs créations

Patrimoine : L’église de Saint-Bonnet a été construite au XIXe siècle sur les ruines d’une précédente. Elle a depuis subit quelques transformations au niveau de la nef ou des vitraux. La flèche du clocher a été refaite en 1949. Ces derniers mois, une restauration complète de la de la tour a été effectuée. Des travaux au cours desquels une superbe horloge en forme de croix couronnée a été découverte, puis restaurée.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide