Fermer la publicité

Saint-André-le-Gaz - MFR : De l’alternance à l’excellence

Isère le 12 octobre 2014 - La Rédaction - Isère rhodanienne - article lu 1013 fois

Saint-André-le-Gaz - MFR : De l’alternance à l’excellence
Inauguration des locaux rénovés (D.R.)

Financé à 50% par le conseil régional et 20% par le conseil général, l’ensemble répond aux exigences de la mission de formation et d’éducation d’un tel établissement comme le confirme son directeur, Xavier Walle qui insiste sur « les bienfaits de l’internat (80% des élèves) qui fait partie des principes éducatifs avec l’objectif de former non seulement des professionnels mais des citoyens.

Le savoir faire d’une personne ne peut se substituer à son savoir être ! Notre pédagogie s’appuie entre autres sur ces 2 aspects. Cette exigence fait écho, puisqu’un certain nombre d’entreprises nous sollicitent pour recruter nos élèves ». L’alternance est au cœur  des filières de formation de la MFR. « Ici pas d’enseignement à mi-temps, on apprend autant sur le terrain qu’à l’école avec le processus du concret pour revenir à la théorie » confie Olivier Guetat formateur, rappelant que cette formation est une chance pour des jeunes démotivés dans un système éducatif qui ne leur convient pas. 3 filières  s’offrent à ces apprentis. Le pôle d’orientation (4ème/3ème), la filière électricité qui n’accueille qu’une seule fille, alors que la filière canin-félin est essentiellement féminine. Des filières qui offrent de nombreux débouchés  pour les uns dans le bâtiment et l’industrie et les autres dans le secteur du commerce mais aussi des douanes, de l’armée ou de la police. Tristan, Benjamin, Thomas et Ludovic reviennent de Paris auréolés du titre de Champion de France des Apprentis Electriciens. Elèves en classe de CAP Production et Réalisation d’Ouvrages Electriques ils ont été sélectionnés parmi plus de 70 équipes. Corentin Mergoux, apprenti électricien, est qualifié pour la finale nationale des Olympiades des métiers à Strasbourg. La preuve de l’efficacité de l’alternance qui illustre bien le slogan des MFR « Réussir autrement ».

Patricia Perry-Tricoche



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide