Fermer la publicité

Sélection musicale du mois - Pendant que le soleil poudroie les festivals verdoient

Loire le 05 juin 2014 - Florence Barnola - Culture - article lu 198 fois

Sélection musicale du mois - Pendant que le soleil poudroie les festivals verdoient
Giedré (© Clément Halborn)

De la chanson française Paroles et Musiques finit sa 23e édition sur de bonnes notes.

De la chanson française

Paroles et Musiques finit sa 23e édition sur de bonnes notes. Le 6 juin, pendant qu’au Palais des spectacles la soirée va sonner très pop-folk avec François & The Atlas Mountain, la chanson française s’invite aussi au Fil. Un concert presque à parité, en tout cas avec un trio de choc pour animer la soirée. Oldelaf, Giedré et les Soviet Suprem. Ils ont en commun l’humour et l’irrévérence. On s’arrête sur la deuxième, parce qu’après tout c’est la seule femme et c’est une manière pour nous d’équilibrer les quotas. Giedré à un air sage de blondinette mais dès qu’elle l’ouvre, oh là là ! Elle a le verbe fleuri. Son truc ? Même si elle débite des horreurs,  elle le fait toujours d’une voix douce et suave.
A noter, à surligner, dans vos agendas la venue des Têtes Raides le lendemain au Palais des spectacles. 30 ans de carrière tout rond pour ces musiciens surfant sur le rock, le bal musette et la chanson réaliste. Près de 20 albums sans compter les compilations. Le groupe est souvent invité par Paroles et Musiques, d’ailleurs on comprend l’amitié qui les lient en  regardant le visuel du festival. Cerise sur le gâteau, en première partie nous aurons les petits gars de la Croix-Rousse, les Babylon Circus. Une soirée entre reggae-rock et guinguette, à ne pas rater assurément !
Le 6 et 7 juin, dans le cadre du festival Paroles et Musiques, au Palais des spectacles et au Fil à partir de 19 h. Pour plus d’informations : www.paroles-et-musiques.net


A Saint-Chamond, le pluridisciplinaire Rue des artistes

Du 12 au 15 juin, la musique et les arts de la rue ont leur festival couramiaud. Scènes musicales, spectacles de rue, animations et expositions pour les petits, têtes d’affiches, artistes émergents… sont à voir, à écouter, à rencontrer dans un seul lieu : le Parc Nelson-Mandela à Saint-Chamond. Le 17e édition promet de très belles prestations. Avec un maître mot, le métissage musical. Une pléiade d’artistes invités parmi lesquels Zebda. Le groupe de Toulousains se compose de militants engagés depuis le début des années 90, au même titre que Noir Désir et Manu Chao. Ils viennent tous du quartier des Izards, le nom du groupe vient du mot arabe « zebda » signifiant « beurre ». Musicalement, les membres ont choisi de se servir des différences pour en faire une musique riche d’influences diverses avec le rock, le punk et le reggae pour base. Magyd Cherfi signe les textes. Peut-être chantonnez-vous encore certains titres de leur 1er album culte Le Bruit et l’odeur (une référence à Jacques Chirac). Sinon qui ne connaît pas Tomber la chemise, titre de 1998 qui a animé de nombreux étés ? De 2003 à 2008 le groupe avait fait une pause. Ils sont de nouveau ensemble et tournent depuis 2011. Leur dernier album s’intitule Comme des Cherokees ce qui vous donne la tonalité du concert qu’ils vont donner le vendredi 13 juin à Saint-Chamond !

Toute la programmation de la Rue des Artistes est à retrouver sur le www.laruedesartistes.fr


Saint-Etienne a sa nuit électro

Elle n’est pas aussi longue que Les Nuits sonores de sa voisine, Lyon, mais la stéphanoise se défend bien. Pour sa 3e édition, le festival D.M.F se concentre sur la nuit du samedi à partir de 23 h jusqu’au dimanche matin 6 h. La programmation ? Des musiques électroniques bien évidemment avec des artistes de renommée internationale. De plus, le Fil a réservé une scène pour nos artistes émergents. Au menu de ces 7 heures de culture électro : Yuksek, Crayon, Get a room, Feadz…  Ainsi que le lyonnais  DJ Fly, influencé par le hip hop il fait aussi dans la funk, le rock, la musique traditionnelle et bien-sûr l’électro.
Samedi 28 juin de 23 h à 6 h au Fil.

Florence Barnola



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide