Fermer la publicité

Sécurité routière : « on ne les lâchera pas, on sera intraitables »

Loire le 13 juin 2014 - Daniel Brignon - Actualités - article lu 589 fois

Sécurité routière : « on ne les lâchera pas, on sera intraitables »
La traversée de piétons au feu rouge est sanctionnée d'une contravention de 4 EUR (D.R.)

Vingt tués sur la route étaient comptabilisé dans la Loire à fin mai, il faut en ajouter deux depuis.

Cette forte hausse du nombre des tués correspond à une progression du nombre d’accident et du nombre de blessés : 107 hospitalisés sur les 5 premiers mois de l’année, contre 57 sur la même période en 2013.
Cette progression traverse tous les secteurs, en zone police où le nombre d’accidents progresse de 22 % ; en zone gendarmerie où le nombre de blessés progresse de 50 %.
Sur les 22 tués depuis le début de l’année, 7 sont des piétons, le nombre des piétons tués progresse sensiblement, et singulièrement à Saint-Etienne où les 4 morts cette année sont des piétons. « Il y a une problématique piétons à Saint-Etienne, qu’il s’agisse de refus de priorité aux piétons ou que les piétons traversent n’importe comment », commente Noëlle Deraime, directeur départemental de la sécurité publique, qui a réagi immédiatement en lançant une « opération piétons » dans la ville.

179 infractions en 45 min

Pendant quatre jours quatre équipages de police étaient mobilisés pour traquer les infractions liées aux piétons, soit des refus de priorité des automobilistes sur les passages piétons, soit des infractions de piétons eux-mêmes. Le premier jour, mercredi 4 juin, la police a, en 45 min de contrôle, relevé 179 infractions de piétons, qui ne respectaient pas les feux, et 56 infractions d’automobilistes refusant la priorité aux piétons. Ces contrôles massifs et spécialisés destinés à frapper les esprits, sont appelés à se pérenniser, assure Noëlle Deraime. « Il faut que les gens sachent qu’on ne les lâchera pas, on sera intraitables. Il faut que les gens changent de comportement, car les conséquences sont trop graves », poursuit le capitaine Claude Lara, chef du service d’ordre public et de sécurité routière, qui annonce en outre « dans les semaines à venir des contrôles d’alcoolémie importants sur l’ensemble du district et un fort engagement dans des contrôles de vitesse avec interception.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide