Fermer la publicité

Rythmes scolaires : vers un schéma pérenne à Saint-Etienne ?

Loire le 29 août 2015 - Marine Graille - Agglomération stéphanoise - article lu 326 fois

Rythmes scolaires : vers un schéma pérenne à Saint-Etienne ?
stocklib - Les ateliers périscolaires débuteront le 21 septembre dans les écoles stéphanoises

Déjà un an que les nouveaux rythmes scolaires sont appliqués dans les écoles stéphanoises. Après une année pour prendre ses marques et tester différents schémas, la Ville de Saint-Etienne a finalement opté pour un système qu'elle espère pérenne.

Il y a un an, la tâche semblait compliquée pour la nouvelle équipe municipale de Saint-Etienne concernant la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.  Deux schémas avaient été proposés aux petits stéphanois : d’un côté, 15 écoles s’étaient organisées sur trois journées pleines jusqu’à 16 h 30 avec un après-midi libéré dédié à l’accompagnement éducatif municipale. De l’autre côté, les 73 écoles restantes de la ville étaient restées sur des modèles « classiques » avec 4 jours et demis avec un accompagnement éducatif municipal de 15 h 45 à 16 h 30.  Cette dernière option n’a finalement pas été retenue. « 45 min d’activité pendant 4 jours représente un temps fragmenté trop réduit pour envisager un déplacement et la tenue d’une activité de qualité », justifie Sami Kéfy-Jérôme, adjoint à l’éducation.

Pour cette deuxième année, c’est l’uniformisation qui a été privilégiée. Les services de la Ville, en concertation avec la direction académique de la Loire, mais également associations et les centres de quartier, ont choisi de conserver le temps scolaire jusqu’à 15 h 45 et le mercredi matin. Deux fois par semaine, les aprés-midis seront consacrées à l'étude ou l'accompagnement à la scolarité. Ensuite, sera proposé 1 heure 45 hebdomadaire d'un atelier périscolaire non obligatoire et gratuit. Toutes les activités ne sont pas encore connues néanmoins elles seront toutes classées en trois thématiques : sport (judo…), culture (chorale, peinture…) et citoyenneté. Ces ateliers seront délégués à des structures d’éducation populaire, des centres sociaux, des maisons de quartiers ou des structures associatives… Néanmoins, dans certains quartiers, aucune association ne pouvait organiser ces activités. Dans les 15 écoles de ces secteurs, la Ville prendra le relais quant à la mise en place de ces ateliers.  Seules les écoles de Saint-Victor ont obtenu une dérogation en raison, selon l’adjoint municipal, de « son éloignement géographique ».

En termes de budget, celui-ci a été revu à la baisse par rapport à l’année précédente puisque 2,2 M€ seront consacrés à cet accompagnement au lieu des 2,4 M€ en 2014. Côté recettes, la Ville a obtenu un fonds de soutien de l’Etat de 605 000 € (50 € par enfant et par an). Cette aide financière sera versée chaque année pour permettre le développement de ces activités. Autre ressource financière liée à la mise en place des rythmes scolaires, les contrats d'avenir dont le montant s'élève à 104 064 €.

Marine Graille

Les inscriptions à l’atelier périscolaire se font, selon les écoles, auprès de la structure associative de quartier ou de la direction de l’Education de la Ville de Saint-Etienne. Ces ateliers débuteront à partir du 21 septembre et ce jusqu'au 10 juin.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide