Fermer la publicité

Rugby - Top 14: Grenoble se maintient dans la défaite

Isère le 25 mai 2015 - David MERLE - Sports - article lu 124 fois

Rugby - Top 14: Grenoble se maintient dans la défaite
DR - Charl McLeod mène le FCG au mantien en Top 14.

Le FCG arrache son maintien en Top 14 dans les ultimes secondes de la 26e et dernière journée de championnat, malgré une défaite (29-24) à Lyon face au LOU.

Au terme d’une rencontre chargée émotionnellement, qui voyait les Lyonnais s’imposer pour ce qui constituait leur dernière apparition en Top 14 d’une part, et la fin de carrière de leur joueur emblématique Lionel Nallet de l’autre, les Grenoblois obtenaient de justesse leur maintien en Top 14, au seul bénéfice du point récolté au titre du bonus défensif. Mais que c’était laborieux, voire franchement médiocre. L’embellie constatée il y a peu face au Stade Toulousain tenait du mirage, les Grenoblois renouvelant leur opération « portes ouvertes » trop souvent entrevue depuis janvier dernier. A telle enseigne qu’après 7 minutes de jeu seulement, le LOU menait déjà 14 à 0 avec 2 essais au compteur.

Merci Charl

Si une rencontre de rugby se gagne ou se perd à XV, les Grenoblois peuvent toutefois dire un grand merci à leur recrue Sud-Africaine, Charl McLeod. Déjà très en vue contre Toulouse, l’homme de Johannesburg maintenait le malade Isérois en vie et menait les siens au point de bonus. Les saisons se suivent et malheureusement se ressemblent pour le FCG. A l’instar de l’an dernier, le club obtient sa survie parmi l’élite du rugby tricolore de justesse lors de la dernière journée, face à une formation Lyonnaise reléguée en Pro D2 depuis plusieurs semaines… Si l’on comprendra aisément la joie des « Rouge & Bleu » et de leurs partisans, il convient toutefois de rester lucide. Trop justes à l’impact, « cramés » physiquement depuis longtemps déjà, le FCG a un mal de chien à se hisser au niveau du Top 14 sur une saison entière, même si leur bonne première partie de championnat semblait spécieusement laisser penser le contraire. La méthode Coué qui semble tenir de stratégie à ses dirigeants a ses limites. Ajoutez à cela que les quelques recrues annoncées pour la saison prochaine n’ont en rien été titulaires cette année en Top 14. Le FCG, vaisseau amiral du sport Isérois, évoluera, et c’est heureux, en Top 14 l’an prochain. Une simple question: pour y faire quoi?

David Merle



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide