Fermer la publicité

Roussillon : Pass-r'ailes, entre loisirs et culture

Isère le 17 août 2015 - Lawrence Krouwel - Isère rhodanienne - article lu 266 fois

Roussillon : Pass-r'ailes, entre loisirs et culture
Lawrence Krouwel - La directrice et la présidente devant les locaux de l'association Pass-r'ailes

En 2015, l'association Pass-r'ailes fête ses vingt ans. Deux décennies dédiées à l'accueil de loisirs au centre roussillonnais Nelson-Mandela pour les enfants de 3 à 12 ans.



Pass-r’ailes, c’est un peu comme un pont entre les loisirs et la culture. « Tous les mercredis et pendant les périodes de vacances  scolaires, nous accueillons les enfants au centre de loisirs Nelson-Mandela, explique la directrice Armelle Tourel Mosnier. Pour les deux mois d’été, nous  avons une capacité d’accueil de 70 enfants, qui est fixée par notre agrément mais il nous arrive de refuser des enfants par manque de place. Idéalement, il nous faudrait 10 places de plus, toutes tranches d’âges confondus. Malheureusement, nous sommes limités par la capacité d’accueil du bâtiment», regrette la directrice.

La réputation du centre de loisirs n’est plus à faire, Pass-r’ailes est une référence, et les parents font entière confiance à ce centre de loisirs à taille  humaine, selon la responsable.

Accompagnement scolaire

Pour les enfants adhérents du centre de loisirs et scolarisés dans les groupes scolaires Henri-Wallon et Paul-Langevin, un accompagnement scolaire et une aide aux leçons sont également proposés. Les enfants retrouvent leurs animateurs du centre de loisirs en périscolaire à midi pour ceux qui déjeunent au restaurant municipal. Le « Midi à l’école » est une action financée par la commune de Roussillon dans le cadre du Contrat enfance jeunesse. « Les animateurs prennent en charge les élèves des classes de CP au CM2 pour des jeux de cour mais toujours sur la base du volontariat », précise Armelle Tourel Mosnier.

Théâtre, chant, danse, origami,  jeux de société et autres ateliers sportifs, tous les enfants semblent trouver leur bonheur. Quant à l’aide aux leçons, elle se pratique depuis trois ans, suite au passage en réseau de réussite scolaire et avec le concours des enseignants.
 

Lawrence Krouwel

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide