Fermer la publicité

Roman : Mémoires fauves, de René Guitton

le 02 octobre 2015 - Louis Pralus - Livres - article lu 187 fois

Roman : Mémoires fauves, de René Guitton

René Guitton sort un roman de circonstance avec Mémoires fauves.

Nous sommes à Paris en novembre 2013 avec la rock star, qui a pour nom de scène Fauves, et au cœur de deux mondes, Orient et Occident, Orient chrétien et musulman. Fauves est égyptien de naissance comme son éditeur de disques. Va et vient entre ces deux mondes, entre belle vie et violences, jusqu'à la mort d'un des héros. 

Balades dans Paris : carrefour de la Chapelle, théâtre des Bouffes du Nord, canal de l'Ourcq, gare Saint-Lazare. Aurélie, grand reporter, est la compagne de Fauves, « l'homme du Nil à la peau cuivrée ». Michel Beaufort est éditeur de disques. Elle va faire le lien entre les deux. Puis rencontrer de plus en plus Michel au bistrot de la gare Saint-Lazare ou dans des restaurants de coin de rue : ils parlent de Beyrouth et de la Syrie qu'elle connaît comme lui. Virées nocturnes, bars intimes. La relation devient passion. Fauves suspecte leur relation et se met en travers. Tous les trois se retrouvent dans des ambiances d'Orient. Michel va éditer Fauves. Mais un Noël tragique va changer le paysage. L'éditeur abandonne sa vieille maîtresse pour suivre Aurélie en Israël et Palestine. Ils vivent l'intifada, les attentats, les menaces. De retour à Paris Aurélie est prise dans la violence d'une manifestation contre l'avortement, les gays, les juifs et les arabes. Elle est frappée. Fauves aussi est victime d'un mystérieux attentat. Son journal intime découvert révèle les tortures qu'il a subies étant jeune parce que chrétien.

Louis Pralus

Mémoires fauves, René Guitton, Calmann-Lévy, 18 €.
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide