Fermer la publicité

Roman : Fenêtre sur village, d'Antonin Malroux

le 04 novembre 2015 - Louis Pralus - Livres - article lu 245 fois

Roman : Fenêtre sur village, d'Antonin Malroux

Le Cantal des années 60. Antonin Malroux n'est pas qu'un écrivain de littérature de terroir, il sait construire des romans pleins de rebondissements.

Tout tourne autour de Charles, 17 ans,  petit parisien en vacances à la campagne. Histoire de famille, histoire d'amour, secrets enfouis, passé murmuré. Il s'est pris d'amitié pour les Laussergues, vieux paysans sans téléphone, sans tracteur, sans voiture. On moissonne à l'ancienne, on mange la truffade et la charcuterie de la ferme. On regarde dans le ciel le temps qu'il fera demain et on cache une souffrance qui a vingt ans déjà. Une vieille fille grenouille de bénitier va la révéler au petit Parisien : le fils de la maison est parti il y a 20 ans avec la fille de riches Parisiens qui venaient en vacances au village. Ils ne l'ont jamais  revu.

Rentré à Paris Charles  se fait détective. Peu à peu il  va remonter le fil de cette histoire et la dévoiler totalement.. Les riches Parisiens possédaient des brasseries et leur fille était l'unique héritière. De pistes en rencontres, de renseignements en témoignages, le lycéen va tout connaître. La faillite de la riche héritière à la tête des brasseries, la mise à la porte de son amoureux  du Cantal, l'errance de ce dernier. Il va le rencontrer : il a refait surface et  tient un bistrot auvergnat dans les meilleurs quartiers.  Une autre histoire dans l'histoire : Charles, devenu étudiant, fait connaissance à la terrasse d'un bistrot, d'une belle étudiante. Elle se révèlera être la fille de la riche héritière et du petit paysan auvergnat. Charles joue le médiateur : les paysans vont revoir leur fils et celui-ci va retrouver  sa fille. Tout le monde va débarquer dans la ferme des Laussergues.  Il y aura deux mariages. La vie va recommencer en Auvergne !

Louis Pralus

Fenêtre sur village, Antonin Malroux, Calmann-Lévy, 290 p, 19,50 €.
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide