Fermer la publicité

Roche-la-Molière - Place nette pour le stationnement en centre-ville

Loire le 23 octobre 2014 - La Rédaction - Agglomération stéphanoise - article lu 1373 fois

Roche-la-Molière - Place nette pour le stationnement en centre-ville
(D.R.)

Depuis des années,  il y a un problème de stationnement autour de l'école Cousteau, la plus grosse école de la commune, proche de la salle de spectacles le Royal.

Depuis longtemps, les parents d'élèves réclamaient un parking de proximité. Celui du Royal  offrira prochainement une quarantaine de places. Son coût initialement prévu de 330 000 €  a été abaissé à 170 000 €, il bénéficie d'une dotation de 50 000 € de la réserve parlementaire du député Régis Juanico. Face à ce parking, prévu de longue date, la municipalité a choisi de supprimer un projet de construction privée, pour aménager un petit parking de 21 places et « faire respirer le centre ville ».
« Il n 'y aura bientôt plus de problème de stationnement en centre-ville, affirme Eric Berlivet, maire de la commune. Nous y avons une offre importante de places de parking : la place Jean-Jaurès, les parkings à proximité  du château, la place de la mairie et sur les voies du centre-ville et bientôt sur l'ilôt Cousteau. Nous avons privilégié la zone bleue pour permettre une bonne rotation des véhicules et un accès aux commerces et aux services. Par contre il reste les parkings sans zone bleue sur le périmètre du centre ville. »

Dans la vallée de l'Ondaine

Le problème du stationnement est récurrent, suivant la configuration de la commune, les commerces et le nombre de parking à proximité chaque ville a choisi son mode de stationnement. Tout le centre-ville en bleu pour Roche mais pas de zone bleue à la Ricamarie ou à Unieux, ville de taille équivalente, mais où l'habitat de type « village-rue » est  différent.  A Firminy, l'équilibre est satisfaisant avec deux grands parkings de la place du Breuil et de la place de la Bourse en zone bleue et pas de limite horaire pour l'immense parking de la gare. Par ailleurs, le problème de l'obstruction des livraisons en centre-ville vient d'être résolu par la création de 6 aires de livraison. Au Chambon, pas encore de zone bleue non plus, mais une concertation avec élus, commerçants et usagers pourrait changer la donne.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide