Fermer la publicité

Le Pôle déconstruction de Roanne livré en 2016

Loire le 10 avril 2015 - Louis Pralus - Économie - article lu 388 fois

Le Pôle déconstruction de Roanne livré en 2016

Le grand projet de pôle de déconstruction, porté par Roannais Agglomération sous la précédente mandature, finit de se finaliser sous la mandature d'Yves Nicolin.

L'entreprise sera installée sur le site de Nexter, dans deux bâtiments et des terrains annexes de l'ex Giat Industries : les bâtiments Marne et Leclerc et leurs terrains attenants.

Le 5 novembre 2012, Grand Roanne avait approuvé une convention d'études avec Epora. Elle avait pour objet l'estimation des conditions techniques et financières de requalification des bâtiments Marne et Leclerc (34 boulevard Valmy) et des terrains situés au nord, propriété de Nexter en vue d'y accueillir le Pôle de déconstruction. En juillet 2013, Roannais Agglomération a approuvé une convention avec Epora définissant les conditions de réalisation du futur Pôle de déconstruction et permettant à Epora d'engager la mission de maîtrise d'oeuvre. Les conditions de requalification des immeubles et de viabilisation du site et des terrains se prolongeant jusqu'à la RD 39 sont déterminées, les coûts prévisionnels affinés à hauteur de 9 M€ HT et le calendrier précisé avec livraison des lots bâtis au printemps 2016.

C'est pourquoi, le conseil communautaire du 26 mars a approuvé une nouvelle convention prenant en compte l'ensemble de ces éléments et a résilié la première convention signée en 2013 pour 3 ans. Cette nouvelle convention, également pour 3 ans, définit l'objet de l'opération et son périmètre, son bilan prévisionnel et les conditions financières de cession. Il s'agit d'un Pôle de déconstruction de véhicules roulants civils et militaires. Grâce à sa labellisation par l’Etat, il bénéficiera d’aides spécifiques et d’investissements dans la catégorie « éco-industries ».

Les trois principaux acteurs ont signé un accord de consortium préfigurant son démarrage : la société Aprres Industries, basée à Mably, servant de base au démarrage de l’activité ; Bartin Recycling Group, filiale de Véolia Propreté ; le Cider Engineering (centre d’ingénierie pour la déconstruction des équipements roulants).

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide