Fermer la publicité

Roanne : Le maire rétablit le sens de circulation

Loire le 28 juin 2014 - Louis Pralus - Roannais - article lu 1152 fois

Roanne : Le maire rétablit le sens de circulation
Attention circulation changée dans le centre ancien (D.R.)

Retour en arrière.

Attention : à partir du 8 juillet, 6 h 30 rues de Cadore, du Château, rue des Fossés la circulation inversée. Seule, la rue des Aqueducs ne changera pas. Le maire Y. Nicolin, explique que ce changement a été demandé par la population et fait sur la base de six réunions de concertation avec les habitants, les commerçants, les associations, les autos écoles, la police etc. Yves Nicolin veut redonner de la fluidité de circulation dans ce quartier. La vitesse sera traduite à 30 km/h tout en supprimant la zone 30 et les bandes cyclables à contresens. Le coût des  travaux sera inférieur à 17 000 €. Pour le groupe Osez Roanne l'inconvénient de ce nouveau sens sera un accroissement de la circulation, voire un engorgement rue de Cadore et rue Roger Salengro qu'on pourra à nouveau descendre ; les véhicules venant de la gare pour aller aux Halles. Le maire ne le nie pas mais objecte qu'à l'époque où il existait il n'y avait pas de plaintes.
Autre réflexion pour un changement de circulation quartier de la gare et des Promenades. La rue Alsace-Lorraine est visée, le maire songe à y rétablir la circulation dans les deux sens le long de la place des Promenades pour pouvoir faire le tour de la place et passer devant les deux gratte-ciel mais c'est une étude beaucoup plus longue. Pour la rentrée de septembre un autre changement : on remettra dans l'autre sens la circulation rue Denis-Papin qui aboutit au  rond-point Troisgros. Quant au rond-point annoncé devant Simply market, sur une question de Louis Gonnelli,  Yves Nicolin indique qu'il est suspendu pour l'instant et sera intégré dans l'aménagement du grand projet commercial comprenant les Halles et Simply market et qui devrait se faire en 2018.
Le conseil municipal a aussi discuté du compte administratif (sous la mandature Laure Déroche). Le maire a souligné l'endettement très faible de la Ville : 415 € par habitant contre 1 066 € de moyenne dans une ville semblable. Il a par contre critiqué l'augmentation de la masse salariale : la Ville compte 741 salariés, soit 519 équivalents temps plein. Y. Nicolin veut revenir à l'augmentation zéro en ne remplaçant pas toujours les départs en retraite.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide