Fermer la publicité

Roanne : Laure Déroche dresse un 1er bilan de la gestion Nicolin

Loire le 14 août 2014 - Louis Pralus - Roannais - article lu 1370 fois

Roanne : Laure Déroche dresse un 1er bilan de la gestion Nicolin
Le groupe d'opposition municipale, Osez Roanne (D.R)

« Le député-maire-président veut se donner un style d'entrepreneur.

Il n'a pas le temps de s'occuper des collectivités dont il a la charge, alors il ne prépare pas. Il prend des décisions rapides. Il n'y a eu encore aucune réunion de commission à l'agglomération. » C’est en ces termes que l’ancienne maire de Roanne, Laure Déroche, caractérise ainsi le style de son successeur, Yves Nicolin.
Pascale Vialle-Dutel, conseillère municipale du groupe d’opposition Osez Roanne, analyse les décisions dans le domaine sportif. « Le plus dur à vivre c'est le déni du sport pour tous. C'est une politique élitiste. » Et puis vient la question de Daniel Perez adjoint aux finances et président du club de basket de La Chorale. « Le fait qu'il soit élu, adjoint en charge des finances, pose un problème juridique au club. Il ne faut pas faire prendre de risques.  Ceci dit, ses qualités sont réelles et il mérite toute notre confiance », avance Marie-Hélène Riamon du même groupe d’opposition municipale. Pour continuer avec le sport P. Vialle-Dutel est choquée par la distribution des terrains. « Donner Giraud à l'ASR 15 est une erreur. Ce terrain n'est pas homologué : 320 licenciés avec les entraînements, c'est un terrain qui va exploser ! Cela ne correspond pas à la situation actuelle. Malleval peut bien accueillir deux clubs. »
La conseillère d’opposition, Giuliana Maestracci, est pour sa part choquée par l'affirmation du maire concernant les logements  sociaux qu’il estime trop nombreux. « On lui a démontré que non et il continue d'utiliser les mêmes slogans Il fonctionne au coup par coup. Il n'y a pas d'analyse. Par exemple : quelle est la place de la voiture dans la ville ? Quelle est la place du vélo ? » « Il veut des voitures plus que des places ! », renchérit alors Louis Gonnelli. Paul Paput, quant à lui, donne son point de vue sur le nouveau sens de circulation. « Dans notre sens on mettait le transit en dehors de l'espace central. La place de la voiture dans la ville c'est un sujet très important. La ville doit être un lieu plus confortable, la voiture ne doit pas avoir accès partout ! »
Elue à Roannais agglomération Marie-Hélène Riamon regrette l'absence de plan de mandature pour l'agglomération. « C'est nécessaire pour  créer une dynamique d'agglomération. Les élus  réfractaires siègent et c'est indispensable, voilà pourquoi le territoire doit avoir une stratégie. »

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide