Fermer la publicité

Roanne - Front de gauche : « faire de la politique autrement »

Loire le 06 mars 2014 - La Rédaction - Roannais - article lu 1298 fois

Roanne - Front de gauche : « faire de la politique autrement »
« On veut réhabiliter la gauche : le partage, la solidarité qui placent l'homme au centre de tout » (D.R.)

Ils sont quatre de la municipalité sortante sur la liste Front de gauche : Suzy Viboud, Emmanuel Maurin, Jeanine Bernay, Chantal Bravard.

Il y a aussi Georges Garnier, ancien adjoint de Jean Auroux et prêtre ouvrier qui va célébrer la messe le dimanche dans la campagne.
Ils sont militants syndicaux ou militants associatifs. Ou nouveau en politique comme Dominique Flachat, soudeur chez Nexter, qui raconte sa joie retrouvée : « j'ai grandi avec l'utopie de gauche qui se casse la gueule et le libéralisme qui s'impose. Je ne trouvais pas d'écho à ma désespérance et je l'ai trouvé avec le Font de gauche. Les vieux cocos qui se battent pour l'emploi et les petits intellos écolos, on est ensemble et il y a des connections ! »
Gérard Philippon, tête de liste, donne le ton. « On veut réhabiliter la gauche : le partage, la solidarité qui placent l'homme au centre de tout. Nous voulons faire de la politique autrement ! » La politique autrement ce sera promouvoir des services gratuits en partageant les compétences de chacun, en créant des ateliers de réparation gratuits ; en donnant ses idées sur tout grâce à une plateforme Internet ; en rendant les référendums obligatoires ; en donnant vraiment la parole aux conseils de quartier. Des déceptions viennent de ce que des idées de conseils de quartiers sont rejetées parce que ne coïncidant pas avec ce que veut la mairie. Le cas de Mulsant où les habitants réclamaient un marché couvert ; de la place du Marché où les habitants voulaient des arbres ! « Ce sont les services techniques qui font la politique d'urbanisme plus que les élus. » Laura Ricci, qui sera 1ère adjointe, si la liste l'emporte, réclame des services de proximité. « Est-ce qu'on veut un maire qui ne s'occupe que d'état civil, un élu communautaire qui siège à Lyon ? »

L.P.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide