Fermer la publicité

L'accessibilité en ordre de marche

Loire le 10 février 2015 - Béatrice Bonnamour - Société - article lu 112 fois

L'accessibilité en ordre de marche
Béatrice Bonnamour - Exemple d'accessibilité à la librairie St Paul de Roanne

La CCI et la CMA ont récemment initié dans le Roannais deux réunions pour artisans, commerçants, prestataires de services afin de les guider dans la démarche d'accessibilité. 220 personnes s'étaient réparties dans les deux chambres consulaires.

« La rampe d’accès est bienvenue pour les personnes en fauteuil roulant ou marchant avec une canne mais aussi  pour les mamans avec poussette. Pour une bonne accessibilité dans un magasin, il faut aussi un espace suffisant pour se mouvoir, explique Marjorie, de la librairie Saint-Paul. La librairie a répondu aux directives d’accessibilité des établissements recevant du public (ERP), fixées par le gouvernement depuis début 2005 et dont 2015 est l’année butoir, mais avec un nouveau dispositif.
En présence de M. Damarin, vice-président de la CCI ; M. Eyraud de la DDT rappelle que « 2015 était la date limite prévue par la loi pour rendre accessibles les établissements recevant du public (ERP) commerces,  restauration… L’ordonnance du 26 septembre 2014 a mis en place un nouveau dispositif pour poursuivre,  réaliser l’accessibilité de son établissement après le 1er janvier 2015 ». « Votre établissement est accessible au 31 décembre 2014 (y compris par dérogations accordées par le préfet) : avant le 1er mars 2015, vous devez adresser l’attestation d’accessibilité complétée par une déclaration sur l’honneur en conformité à la préfecture », a enchainé M. Faury de la Ville de Roanne.  « Votre établissement n’est pas accessible au 31 décembre 2014 : avant le 27 septembre 2015, vous devez déposer en mairie, un Ad’AP (Agenda d’accessiblité programmée). Il prévoit le programme et le calendrier des travaux et aménagements (à la charge du propriétaire des murs) à réaliser dans un délai de 3 ans ainsi que les financements correspondants ».

La mise en accessibilité d’un ERP concerne : le stationnement et cheminements extérieurs, les conditions d’accès et d’accueil dans le bâtiment, les circulations intérieurs, les équipements et mobiliers intérieurs, le dispositif d’éclairage et d’information.  Des dérogations sont possibles.


Béatrice Perrod-Bonnamour

Renseignements : www.accessibilité.gouv.fr .



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide