Fermer la publicité

RhinoJazz(s) festival : une 36e édition explosive !

Loire le 18 septembre 2014 - Florence Barnola - Culture - article lu 236 fois

RhinoJazz(s) festival : une 36e édition explosive !
Liz Mc Comb sera en concert au Centre des Congrès le 12 décembre (© Vincent Gramain)

« Je ne travaille qu’avec une recherche de musiciens et musiciennes de talents, voilà mon fil rouge, affirme le programmateur du RhinoJazz Ludovic Chazalon.

Cette année j’ai voulu encore garder une présence assez forte de musiciens qui vivent et créent en Rhône-Alpes. » Pour exemple la mini-fanfare Le Chant des possibles. Ces joyeux drilles font partis de l’une des deux créations de cette 36e édition. Le quartet lyonnais composé de deux trompettistes, un clarinettiste basse et un tromboniste va collaborer avec cinq conservatoires de musique, Givors, Saint-Etienne, Saint-Chamond, La Grand-Croix et l’Association musicale de Saint-Christo-en-Jarez. « Le groupe va travailler sur des créations avec des élèves de ces conservatoires, des morceaux seront créés au mois de septembre et joués pendant le festival dans chaque institution. On va créer une mini-tournée dans les cinq lieux. »
Quant à la deuxième création made in Rhino, elle se fera en direction des plus jeunes. A Saint-Chamond auront lieu des concerts à la salle Aristide-Briand pour près de 2 500 maternelles et primaires : « L’idée est de proposer une orientation musicale jazz mais un peu fanfare et rock avec un trio de musiciens, Damien Sabatier aux saxophones, Adrien Spirli au soubassophone et Olivier Noureux aux tubas ». Des ateliers seront également proposés aux enfants pour découvrir ces instruments et ces musiques.
Bien qu’un festival autour du jazz implique une présence américaine, la «  nuit du blues » notamment verra quelques beaux spécimens étatsuniens (Mighty Mo Rodgers, Sahkura S’Aida), le continent européen est largement représenté. « A l’intérieur de cette programmation, il y a plein de découvertes européennes dans le jazz mais pas que, il y a d’autres orientations musicales qui font caisse de résonnance. » Dans le genre, citons notamment la B.I.P (Brigade d’Intervention Percussive issue de la Baroufada Stéphanoise) qui voyage entre le punk, la techno et autres influences.
Notons aussi dans cette 36e édition certaines scènes insolites comme des musées au nombre desquels on compte le musée d’Art moderne pour le concert solo de Paolo Angeli ainsi que le musée Gallo-romain où va se produire Stracho Temelkovski : « Il joue de la basse, de la guitare, des percussions. C’est un empilement musical avec à la base des musiques des Balkans, il a un répertoire très personnel. »

Des musiciens de classe internationale à la relève de demain

Deux têtes d’affiches sont présentes dans cette 36e édition « Liz Mc Comb viendra avec son dernier répertoire ». La chanteuse et pianiste sera le 12 décembre au Centre des congrès de Lyon. Et pour presqu’ouvrir le bal, le 6 octobre samba et bossa nova seront au programme avec le cultissime guitariste et chanteur brésilien Gilberto Gil qui se produira  à l’Auditorium de Lyon.
Enfin, à l’instar de Michel Petrucciani venu dans les premières éditions du Rhino alors que sa musique était encore confidentielle, des talents émergents participent à l’édition 2014 comme « Agathe, une chanteuse jazz qui vient en quartet à Lorette. Depuis deux ou trois ans elle fait les plus grandes scènes des festivals de jazz en France et en Europe. Elle va être une grande voix des prochaines années ».

Florence Barnola


Toute la programmation de la 36e édition du RhinoJazz(s) sur le www.rhinojazz.com


La 36e édition du Rhino-jazz va retentir au travers de 50 concerts dans 30 communes ligériennes, rhodaniennes et iséroises du 2 octobre au 12 décembre. Cette cuvée 2014 invite les spectateurs à voir plus de 300 artistes sur scène.
Autre événement autour du festival, Le Rhino à la foire où se produisent ce samedi 20 septembre le NMB Brassband et Kady Diarra.
Le festival est né en 1979 à Rive-de-Gier sous l’impulsion de Jean-Paul Chazalon, actuel président du Rhino. L’événement ne cesse de gagner de l’ampleur depuis, donnant rendez-vous également l’été et renforçant sa collaboration avec Jazz à Vienne au fil des éditions.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide