Fermer la publicité

(R)évolution dans les transports roussillonnais

Isère le 03 décembre 2015 - Lawrence KROUWEL - Isère rhodanienne - article lu 195 fois

(R)évolution dans les transports roussillonnais
Lawrence Krouwel - Les nouveaux bus du Pays roussillonnais ont été inaugurés

Les nouveaux bus du Pays roussillonnais ont été inaugurés vendredi 27 novembre en présence de nombreuses personnalités du territoire.

Depuis début novembre, les nouveaux bus du Pays roussillonnais, plus confortables et plus spacieux, arpentent les routes du territoire. Le réseau TPR (Transports du Pays roussillonnais) évolue pour répondre aux besoins des usagers et à une fréquentation très importante et régulière. « Depuis son lancement en 2012, le succès dépasse même nos espérances. A l’époque je parlais de révolution, aujourd’hui j’utilise le mot évolution. Plus de 15 000 voyageurs par mois empruntent le réseau », se félicite Francis Charvet, président de la CCPR.

En juillet dernier, les horaires ont été ajustés pour favoriser les correspondances avec une partie des trains de la gare SNCF du Péage-de-Roussillon. Quant aux transports à la demande (TAD), revisités, ils sont désormais répartis en trois zones (nord, centre et sud) avec plus de points d’arrêts. « Le TAD Access, service en porte à porte réservé aux personnes à mobilité réduite a été élargi aux personnes âgées de plus de 75 ans. Ce service rencontre un vif succès », se réjouit Francis Charvet. Et le président d’ajouter qu’à quelques jours de la COP 21, le réseau TPR et les transports en commun dans leur ensemble représentent une alternative économique et surtout écologique à la voiture individuelle.

« S’affichant en grand sur les bus de la ligne A, la monnaie locale L’Edit, lance pour une deuxième année consécutive sa campagne de promotion pour les fêtes. L’objectif de cette monnaie reste la valorisation du commerce de proximité et le dynamisme des centres villes », explique le président. Avec plus de 90 adhérents et 70 000 Edits échangés en 2014, cette monnaie locale est l’illustration tout comme le réseau TPR du développement du territoire et de l’attractivité du Pays roussillonnais.

L.K.
 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide