Fermer la publicité

Restauration - L'ASSE a racheté le Chaudron Vert

Loire le 12 juin 2014 - Denis Meynard - Commerces - article lu 2104 fois

Restauration - L'ASSE a racheté le Chaudron Vert
En dix ans, Marina et Franck Ischen ont fortement teinté de vert leur établissement (© Denis Meynard)

Le club de football professionnel stéphanois, qui voici de nombreuses années avait envisagé de se rendre propriétaire du « Bar du stade », depuis disparu, vient de se rendre propriétaire d'un petit complexe d'hôtellerie restauration situé à quelques centaines de mètres du stade en rénovation.

Il s’agit du restaurant « Le Chaudron Vert », qui offre la possibilité de servir une soixantaine de couverts et de l’Hôtel Nord attenant, qui compte une vingtaine de chambres.
Le mois dernier, lors du week-end de fin de championnat de L1, ses dirigeants, Marina et Franck Ischen, ont fêté les dix ans de leur présence dans ces murs. Ils continueront jusqu’à l’année prochaine à accompagner les nouveaux propriétaires des lieux. D’importants travaux de rénovation et de décor sont prévus, dès cet été dans la partie bar-restaurant.
L’établissement, ouvert en 1976, a la particularité de beaucoup travailler les soirs de championnat. Aussi bien en diffusant les rencontres qui ont lieu à l’extérieur qu’en rediffusant celles qui viennent de se dérouler à Geoffroy-Guichard. Ce qui permet aux supporters de refaire le match dans un cadre convivial.
Passionné de l’épopée verte, Franck Ischen a constitué au fil des ans une collection d’objets (photos, articles de presse, fanions, foulards… etc) qui se rapportent aux exploits des Stéphanois. Il estime que l’activité liée au football représente environ 15 % du chiffre d’affaires de l’établissement, qui emploie huit personnes.
Après le musée des Verts, cette opération permettra au club professionnel de disposer d’ « un élément supplémentaire pour faire respirer l’ambiance du stade aux supporteurs qui viennent de loin. Ce sera un lieu de convivialité, accessible au plus grand nombre, où l’on pourra croiser des gens de l’ASSE ». « A l’heure des réseaux sociaux, c’est une façon de maintenir le contact direct avec les supporteurs », explique Philippe Lyonnet, directeur de la communication du club. Il souligne que cette orientation permettra aussi « de faire vivre l’hôtel et le restaurant en dehors des jours de match ».

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide