Fermer la publicité

Restauration - KFC et Courtepaille veulent s’implanter à Saint-Etienne

Loire le 02 avril 2014 - Denis Meynard - Agglomération stéphanoise - article lu 2223 fois

Restauration - KFC et Courtepaille veulent s’implanter à Saint-Etienne
KFC a programmé le début des travaux lundi 4 août sur l'ancien Meublena (© Georges Rivoire)

Le quartier de Méons, à Saint-Etienne, à proximité de l’autoroute A 72, semble intéresser les chaines de restauration.

Deux ans après l’arrivée du fast food halal Multifood, KFC et Courtepaille s’apprêtent à faire de même en 2015. Leur installation, sur un terrain acquis auprès de l’actuel exploitant du magasin de meubles Meublena, représente un investissement global d’environ 6 M€ et pourrait déboucher sur la création d’une centaine d’emplois.
Le spécialiste de la restauration rapide à base de morceaux de poulets KFC annonce « l’ouverture en janvier 2015 d’un magasin de 450 m2 sur un seul niveau, doté d’un drive et d’une aire de jeux pour les enfants ». Avec un démarrage des travaux début août. Le groupe américain Yum ! Brands (qui exploite les marques KFC, Pizza Hut, Taco Bell) à travers plus de 40 000 magasins, annonce que son futur restaurant stéphanois offrira à ses clients « 140 places assises intérieures, plus une terrasse ». Cette implantation de KFC, qui sera la 12e en Rhône-Alpes, interviendra quelques années après celle de Villars.
Pour le recrutement des 55 salariés qui y travailleront, l’entreprise indique qu’elle souhaite travailler en étroite collaboration avec la Ville de Saint-Etienne, Pôle Emploi, et la Mission Locale dans le cadre d’une future convention de partenariat. Les employés polyvalents, employés pour la plupart à temps partiel, seront recrutés via la Méthode de recrutement par simulation (MRS) consistant à mettre les candidats en conditions réelles de travail et permet de rapidement détecter les compétences de chacun, sur la base de leurs aptitudes et non de leur CV. KFC compte notamment sur les flux de circulation important qui traverse quotidiennement le secteur de Méons, ainsi que sur le nombre important d’entreprises présentes à proximité.
Un restaurant Courtepaille proposant de la restauration chaude à base de grillades au feu de bois servi à table, qui compte 260 magasins dans l’Hexagone, doit lui aussi ouvrir ses portes l’an prochain sur le même tènement actuellement occupé par le magasin Meublena qui doit transférer son activité sur La Fouillouse. La franchise représente aujourd’hui la majorité des ouvertures de Courtepaille, qui en prévoit une vingtaine cette année en France. Ce sera sa troisième implantation dans la Loire, avec les succursales de La Fouillouse et de Roanne, ouvertes au milieu des années 2000.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide