Fermer la publicité

Restauration - Gare & Gamel’ succède au Neuvième Art

Loire le 15 mai 2014 - Denis Meynard - Actualités - article lu 2041 fois

Christophe et Nathalie Roure ont quitté fin mars le restaurant le Neuvième Art où le chef ligérien a obtenu deux étoiles au guide Michelin, pour diriger un nouvel établissement dans le 6e arrondissement de Lyon.

Après deux semaines de travaux, le nouveau couple propriétaire des murs et du fond de commerce de Saint-Just-Saint-Rambert, Philippe Mercier et Maryse Monteux, a ouvert Gare & Gamel’, un restaurant de type bistrot lyonnais
Outre le changement d’enseigne, l’intervalle a été mis à profit pour la réfection du décor intérieur, en mettant l’accent sur la thématique du voyage en train et en cuisine. Avec un nouveau mobilier permettant de presque doubler le nombre de couverts, en le portant à 47. Autre nouveauté, une terrasse en cours d’aménagement à l’emplacement d’un jardinet, sera ouverte d’ici une quinzaine de jours.
L’entreprise qui redémarre avec un effectif de cinq personnes, donc beaucoup plus réduit, repose sur Maryse Monteux, ancienne propriétaire de la brasserie « Le 5 », à La Fouillouse, pour la partie service et la gestion administrative. Le chef de cuisine n’est autre que Philippe Mercier, qui exerçait auparavant dans cette grosse brasserie de l’entrée nord de Saint-Etienne.
Originaire de l’Ain, le chef de Gare & Gamel’ s’est formé dans une école de cuisine de ce département. Avant les 13 années passées à La Fouillouse, il a officié neuf ans à « l’Hostellerie du Lion d’or », à Montbrison. Son parcours professionnel l’avait auparavant conduit au « Crocodile », à Strasbourg, « ou bien encore à Lyon et à Londres », explique sa compagne.
Le couple, qui a investi au total près de 600 000 € dans le nouvel établissement, veut y proposer « une cuisine variée, de type bouchon. Philippe y pratique une cuisine du marché, avec le plus possible de produits frais et locaux, y compris les desserts et les boissons », indique Maryse Monteux. Gare & Gamel’, dont le jour de fermeture est le dimanche, propose à midi, du lundi au vendredi, des formules à 12, 14 ou 16 € ainsi qu’un service à la carte.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide