Fermer la publicité

Reprise du CFA : le repreneur pressenti se retire

Loire le 20 novembre 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 322 fois

Elle l’a fait savoir mardi, au tribunal de grande instance de Saint-Etienne, qui devait se prononcer sur deux offres (dont celle de Cals) déclarées irrecevables par l’administrateur judiciaire. Outre celle de Cals, un consortium qui avait la fondation Apprentis d'Auteuil pour chef de file (40 % des parts sociales), associée à la Chambre de métiers de Rhône-Alpes (30 %) et à la Chambre de commerce et d'industrie de Rhône-Alpes (30 %), la seconde offre, initiée par les représentants CFDT et FO de l’établissement, ainsi que son responsable RH, « rassemble 45 salariés du CFA », selon ce dernier.

Elle l’a fait savoir mardi, au tribunal de grande instance de Saint-Etienne, qui devait se prononcer sur deux offres (dont celle de Cals) déclarées irrecevables par l’administrateur judiciaire.

Outre celle de Cals, un consortium qui avait la fondation Apprentis d'Auteuil pour chef de file (40 % des parts sociales), associée à la Chambre de métiers de Rhône-Alpes (30 %) et à la Chambre de commerce et d'industrie de Rhône-Alpes (30 %), la seconde offre, initiée par les représentants CFDT et FO de l’établissement, ainsi que son responsable RH, « rassemble 45 salariés du CFA », selon ce dernier. Ce projet coopératif doit boucler son tour de table financier pour être présenté, dans les prochaines semaines, au TGI de Saint-Etienne, qui a mis sa décision en délibéré au 21 novembre concernant l’audience de mardi.


D.M.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide