Fermer la publicité

Rencontres végétales : la fine fleur des naturalistes à Saint-Étienne

Loire le 29 mai 2015 - Daniel Brignon - Sciences, Santé, Environnement - article lu 198 fois

Rencontres végétales : la fine fleur des naturalistes à Saint-Étienne
daniel Brignon - Autour du président, les partenaires du CBNMC : Département, Ville et Région

Le Conservatoire botanique national du Massif Central (CBNMC) tient ses 3es rencontres végétales à Saint-Étienne. Après deux journées scientifiques tenues à l'université Jean-Monnet, une offre grand public de conférences, rencontres et expositions.

Après Le Puy-en-Velay en 2010, Limoges en 2012, Saint-Étienne accueille les 3es Rencontres végétales, bouclant ainsi le tour des trois régions couvertes par la compétence du Conservatoire botanique national du Massif Central. Le CBNMC, l’un des douze conservatoires botaniques nationaux agréés, étend en effet sa compétence d’expertise sur la flore sauvage sur les régions Auvergne et Limousin et sur 3 départements de Rhône-Alpes : Ardèche, Loire et Rhône. Quatre misions lui sont dévolues : connaissance de l’état et de l’évolution de la flore sauvage, identification et conservation des éléments rares et menacés de la flore sauvage, assistance technique et scientifique experte auprès des collectivités, information et éducation du public. À la croisée de ces missions, la tenue des rencontres végétales qui prennent la forme d’un colloque où devaient être présentées 21 communications scientifiques devant un parterre de naturalistes, collectivités, entreprises concernées par la gestion des espaces naturels. L’objet est de faire l’état des lieux de la recherche mais surtout, précise le président du conservatoire Robert Flauraud, de croiser les regards et les disciplines pour faire émerger de nouvelles problématiques de recherche.

Au terme des deux journées scientifiques, un programme grand public, ouvert jeudi 28 mai à 21 h par la projection au cinéma Le Méliès du film Il était une forêt, commenté par le botaniste de référence dans ce film, Francis Hallé, sommité internationale dans la spécialité.

Suivra une conférence sur les espèces exotiques envahissantes par l’hydrobiologiste Alain Dutartre, vendredi 29 mai à 20 h 30 à l‘université (Tréfilerie).

Enfin, la conférence de Sylvain Charbonnier, maître de conférence au Museum d’histoire naturelle de Paris, sur la flore stéphanoise il y a 300 millions d’années. Samedi 30 mai à 14 h 30 à l’université.

Les Rencontres végétales invitent également à visiter un Village peuplé de 19 exposants, place Jean-Jaurès vendredi 29 à partir de 14 h 30 et samedi 30 mai.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide