Fermer la publicité

Rencontre - Les notaires hongrois à Lyon

Rhône le 13 novembre 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 1490 fois

Rencontre - Les notaires hongrois à Lyon
(© Angel Sanhueza)

Et c’est un accord de jumelage entre la chambre des notaires du Rhône et celle de Budapest qui a été régularisé à Lyon le 27 octobre dernier par acte authentique électronique signé par Me Caroline Courtiade, représentant les notaires de la compagnie du Rhône, et par Me Tamas Parti, représentant la chambre des notaires de Budapest. L’objet de cette convention portait principalement sur les relations notariales territoriales et sur l’intensification de la coopération entre les signataires qui ont décidé de se réunir tous les deux ans, en alternant le lieu de leur rencontre. Assistaient notamment à cette rencontre, Me François Barthelet, président du conseil régional des notaires de la cour d’appel de Lyon, Me Denis-Pierre Simon, président de l’Acenode, et Me Jean- Pierre Ferret, ancien président de la mission internationale représentant le CSN. A cette occasion, Me Tamas Parti a rappelé que le notariat en Hongrie était une jeune profession, ce qui explique une moyenne d’âge des professionnels de l’ordre de 36 ans, avec un partage équitable hommes / femmes.

Et c’est un accord de jumelage entre la chambre des notaires du Rhône et celle de Budapest qui a été régularisé à Lyon le 27 octobre dernier par acte authentique électronique signé par Me Caroline Courtiade, représentant les notaires de la compagnie du Rhône, et par Me Tamas Parti, représentant la chambre des notaires de Budapest.
L’objet de cette convention portait principalement sur les relations notariales territoriales et sur l’intensification de la coopération entre les signataires qui ont décidé de se réunir tous les deux ans, en alternant le lieu de leur rencontre.
Assistaient notamment à cette rencontre, Me François Barthelet, président du conseil régional des notaires de la cour d’appel de Lyon, Me Denis-Pierre Simon, président de l’Acenode, et Me Jean- Pierre Ferret, ancien président de la mission internationale représentant le CSN.
A cette occasion, Me Tamas Parti a rappelé que le notariat en Hongrie était une jeune profession, ce qui explique une moyenne d’âge des professionnels de l’ordre de 36 ans, avec un partage équitable hommes / femmes. 350 notaires exercent en Hongrie dont 145 à Budapest. Et de se fendre d’une allusion liée à l’actualité française : « En Hongrie, on ne touche pas à ce qui marche bien ».

M.C.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide