Fermer la publicité

Remonter la Marne, un retour aux sources par Jean-Paul Kauffmann

le 15 juillet 2015 - Mathieu Ozanam - Livres - article lu 59 fois

Remonter la Marne, un retour aux sources par Jean-Paul Kauffmann
Tangopaso via Wikimedia Commons - Une péniche sur la Marne

Jean-Paul Kauffmann avance dans une contrée inconnue : la France immobile. Celles des petites communes loin des flux et dans lesquelles s'expriment la solidarité.

Ce n’est pas un fleuve. Mais la Marne est sans nul doute la rivière la plus connue de France. Non par son statut de plus longue rivière française avec ses 525 km, mais parce qu’elle occupe une place de choix dans nos manuels scolaires. En tout cas jusqu’à une époque récente.

Cette frontière intérieure, dernier rempart de Paris face à l’envahisseur venu de l’Est, offre à Jean-Paul Kauffmann une lente pérégrination. Un mois après son départ de Charenton-le-Pont, là où elle se jette dans la Seine, le journaliste-écrivain-voyageur s’en tient à une petite moyenne de 10 km par jour. Ce n’est bien sûr pas une performance qu’il s’agit d’accomplir mais de remonter la Marne, à son rythme, au gré des rencontres. Des hommes et femmes qui vivent auprès d’elle, des hommes du passé, des paysages, du temps qui passe. « A quoi ça sert ? » lui demandent certains dans l’incompréhension la plus totale.
Remonter la Marne c’est prendre le temps de pénétrer « l’âme » d’un pays qui vit à un autre rythme, presque dans une autre époque. Qui révèle pourtant ses permanences, son immuabilité. Jean-Paul Kauffmann n’avance pas « au cœur des ténèbres », mais dans la « France de l’intérieur ». Un territoire fait de pays, de terroirs. « C’est la France des doublettes (…), des soirées méchouis à la mairie, des compétitions de scrabble, des bénévoles. L’immobilité dissimule une vraie générosité agissante. »

Mathieu Ozanam

Remonter la Marne, Jean-Paul Kauffmann, Livre de poche, 7,10 €.

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide