Fermer la publicité

Régionales : Lutte ouvrière, quatrième voie à gauche

Loire le 10 novembre 2015 - Daniel Brignon - Politique - article lu 366 fois

Régionales : Lutte ouvrière, quatrième voie à gauche
Daniel Brignon - André Moulin en campagne sur les marchés de Saint-Étienne

Quatrième option à gauche, Lutte ouvrière repart aux élections régionales avec l'objectif politique de « faire entendre la voix de ceux qui condamnent la politique du gouvernement », annonce André Moulin tête de liste dans la Loire.

Lute ouvrière présente une liste dans toutes les régions de France, à l’exception de la Corse. En Auvergne Rhône-Alpes, l’Iséroise Chantal Gomez conduit la liste régionale. La liste rhônalpine était en 2010 conduite par Nathalie Arthaud, la porte parole du parti, qui a changé de région depuis et conduit cette année la liste des régionales en Île de France.

André Moulin conduit la liste de la Loire, suivi d’Arlette Couzon et Romain Brossard, puis des « travailleurs, retraités, chômeurs, enseignants, des gens qui n’exploitent personne », commente André Moulin, qui mène une campagne politique sur un thème unique partagé par toutes les régions : condamner la politique du gouvernement que subissent les travailleurs et qui fait la part belle aux patrons. Ce n’est pas tant les résultats en sièges, très hypothétiques, du premier tour qui importe à ses yeux (en 2010 les listes Lutte ouvrière avaient obtenu 1,22 % en Auvergne et 1,42 % en Rhône-Alpes) : « Nous attendons des électeurs en votant pour nous un geste politique » de rejet de la politique nationale, autrement dit infliger « une gifle » au gouvernement. La liste appelle à « un vote de classe, qui affirmera la nécessité pour les travailleurs de se battre pour leur peau contre le patronat et tous les partis à ses ordres », ainsi que l’affirme le tract de campagne.

Si la liste venait à dépasser les 5 % qui lui ouvre la voie à une fusion, il est hors de question d’y songer, « nous n’entrons pas dans des combinaisons », avertit le candidat, qui fréquente les marchés de l’agglomération stéphanoises et les sorties d’entreprises.

La liste « Lutte ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs » tiendra une réunion publique mercredi 18 novembre à 19 h maison des associations, rue André-Malraux à Saint-Étienne, avec Chantal Gomez et André Moulin.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide