Fermer la publicité

Rassemblement Bleu Marine : « c’est Feurs West »

Loire le 13 février 2014 - Louis Thubert - Forez - article lu 1231 fois

« Nous nous engageons à consulter les gens, car c'est notre argent qui est utilisé par la mairie.» Sur le domaine des finances, Sophie Robert est critique.

La secrétaire départementale du Front National, également élue au conseil régional, est très critique envers l'équipe sortante. Alors que sa liste a été déposée, elle a tenu une réunion publique le 7 février à l'auditorium municipal de Feurs, durant laquelle elle a présenté ses principaux colistiers et parlé de son programme pour Feurs.
En plus de Sophie Robert, Charles Perrot, à qui elle a succédé au poste de secrétaire départemental du Front, et numéro 2 de la liste, s'est exprimé sur la fiscalité, le budget et la communauté de communes de Feurs-en-Forez. Il s'est engagé à « ne pas augmenter les impôts ». En marge de cette réunion, Sophie Robert a indiqué que « des économies seront faciles à faire sur certains postes, notamment l'adhésion de Feurs à des syndicats départementaux. »
Les autres colistiers annoncés sont : Sophie Ferrari, restauratrice, qui s'occupera des question de tourisme et de mise en valeur de la ville et Eric Zappa, qui s'intéressera à la voirie. Rachel Fayard, employée à l'hôpital de Feurs, traitera des problèmes sociaux, Cédric Colombo, policier, de ce qui est de la sécurité. « Je n'ai pas révélé le nom de tous mes colistiers, » a confié Sophie Robert, qui dénonce une ambiance mauvaise, parlant de « Feurs West », et avoue des tensions avec Jean-Pierre Taite. « Par contre, je n'ai pas de problèmes avec Johann Cesa et ses partisans, même si nous sommes concurrents pour cette élection », a-t-elle ajouté.
Feurs est un objectif clé pour le FN, où Sophie Robert s'est déclarée assez tôt et espère bien être élue. Pour le Front national, ces municipales sont à la fois l'occasion de créer un maillage de soutiens « pour Marine en 2017 », comme l'a affirmé Norbert Thizy, tête de liste FN à Montbrison, mais aussi de mettre un pied dans les conseils municipaux et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Ces EPCI, c'est à dire les communautés d'agglomération et de communes, gèrent beaucoup de dossier autrefois du ressort des mairies : voirie, logement, développement économique, environnement... A part Feurs, des listes Rassemblement Bleu Marine ont été terminées à Saint-Chamond, Saint-Etienne et Savigneux (lire page 14). Des candidats se présentent sous l'étiquette RBM à Unieux, Firminy, Montbrison, Le Coteau et Roanne, mais ils n'ont pas encore déposé leur liste. Lors des élections municipales de 2008, aucun candidat ne s'était présenté sous l'étiquette Front national dans la Loire.

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide