Fermer la publicité

Radicalisation : 91 personnes suivies dans la Loire

Loire le 18 novembre 2015 - Daniel Brignon - Société - article lu 1758 fois

Radicalisation : 91 personnes suivies dans la Loire
DB - L'urgence pour les forces de l'ordre: assurer une présence visible

Au 18 novembre, 91 personnes sont suivies dans la Loire par la cellule départementale de prévention de la radicalisation.

Au 18 novembre, 91 personnes sont suivies dans la Loire par la cellule départementale de prévention de la radicalisation, qui a relevé depuis sa mise en place il y a un an et demi au total 156 signalements. Certains d’entre eux pourraient faire l’objet de perquisitions préventives réputées être conduites sur l’ensemble du territoire, dans un avenir proche laisse entendre le préfet de la Loire. Un chiffre semble-t-il en augmentation depuis le mois de juin. La préfecture avait alors annoncé que 72 personnes faisaient l'objet d'un suivi dans la Loire.

Pour l’heure, l’urgence pour les forces de l’ordre est d’assurer une présence visible ainsi que des contrôles renforcés sur les lieux de rassemblement. Les sites privilégiés : centre des villes, gares, centres commerciaux, entrées et sorties de spectacles. La police qui a supprimé, congés, repos, stages et formations, mobilise l’ensemble de son effectif. Sur 1 000 agents dans la Loire, 880 étaient opérationnels le 18 novembre soit 88 %.

La gendarmerie a conduit mardi 17 novembre dans ce cadre une opération de contrôle de véhicules de grande ampleur. Elle a mobilisé 120 militaires de gendarmerie au même moment de 18 à 21 h sur 20 points de contrôle du département.

Daniel Brignon

 

 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide